Des hommes

Synopsis :

Ils ont été appelés en Algérie au moment des « événements » en 1960. Deux ans plus tard, Bernard (Gérard Depardieu), Rabut (Jean-Pierre Darroussin), Février et d’autres sont rentrés en France. Ils se sont tus, ils ont vécu leurs vies. Mais parfois il suffit de presque rien, d’une journée d’anniversaire, d’un cadeau qui tient dans la poche, pour que quarante ans après, le passé fasse irruption dans la vie de ceux qui ont cru pouvoir le nier.

Le saviez-vous ? :

  • Lucas Belvaux adapte le roman de Laurent Mauvignier du même nom paru en 2009.
  • Il a fait partie des dix films ayant obtenu le label « Cannes 2020 » à être présentés au Festival du Cinéma Américain de Deauville 2020.

Ma critique :

Peu de films évoquent la guerre d’Algérie, comparés à la très grande qualité des oeuvres traitant de la Première et Seconde Guerre Mondiale. Chacun vit une guerre différemment de son voisin, l’a entendu raconter autrement, n’a pas les mêmes souvenirs des atrocités qui s’y sont passées etc.. Le film est également une histoire de famille, très complexe où le tout aurait mérité davantage d’explications à cause de sa « courte » durée et une ambition pas assez exploitée. Honnêtement, la première demi-heure est déroutante car on ne voit pas très bien où on va puis peu à peu on se laisse prendre.

Gérard Depardieu est assez remarquable dans un rôle difficile d’homme détruit où on ressent toutes ses souffrances et démons sont retranscrits avec une telle intensité.. Catherine Frot et Jean-Pierre Darroussin sont quand à eux impeccables même si on ne les voit pas assez tout comme les jeunes comédiens, plus ou moins débutants, qui sont très bons.

Si ce film exprime assez bien les horreurs de la guerre d’Algérie d’une façon sans pitié, on reproche beaucoup une voix-off trop présente, parfois très crispante pour le spectateur qui est un peu perdu à certains moments.. Néanmoins, la seconde partie nous plonge vraiment dans la souffrance et l’horreur au sein de cette Guerre. Il y a des images très violentes et insoutenables donc âmes sensibles s’abstenir !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 14/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s