The Father

Synopsis :

THE FATHER raconte la trajectoire intérieure d’un homme de 81 ans, Anthony (Anthony Hopkins), dont la réalité se brise peu à peu sous nos yeux. Mais c’est aussi l’histoire d’Anne (Olivia Colman), sa fille, qui tente de l’accompagner dans un labyrinthe de questions sans réponses.

Anthony Hopkins

Le saviez-vous ? :

  • C’est le premier film de Florian Zeller qui a adapté sa propre pièce de théâtre créée en 2012, « Le Père ».
  • Nommé 6 fois aux BAFTA et aux Oscars, le film a remporté deux récompenses dans les mêmes catégories : meilleur scénario adapté et meilleur acteur pour Anthony Hopkins.

Ma critique :

J’avoue que je ne connaissais pas la pièce de Florian Zeller donc j’y allais à reculons en me disant que ça va être un film sur l’Alzheimer, mais très vite, en cours de visionnage, on assiste à un labyrinthe mental angoissant où c’est filmé comme un thriller paranoïaque vu que c’est le seul film à nous mettre à la place d’une personne avec des troubles de mémoire, à nous faire comprendre ses angoisses et ses peurs.. Je trouve que c’est le film le plus spectaculaire sur cette maladie que j’ai vu car je me suis rendu compte que je perdais également mes repères en même temps que le personnage principal ! Tout a été fait pour mettre le spectateur à la place du personnage principal et leur faire ressentir l’incompréhension, la colère, la peur et le stress que tout un chacun ressentirait dans une telle situation.

Olivia Colman

A 80 ans passés, l’immense Anthony Hopkins trouve ici le meilleur rôle de sa très longue carrière et honnêtement, j’ai rarement vu une performance aussi exceptionnelle que celle-là ! Je pense qu’on aura rarement donné un oscar aussi mérité que celui qu’a reçu l’acteur tant c’est tellement multiple ; tour à tout glaçant, détestable mais aussi sympathique et bouleversant. Olivia Colman qui joue sa fille incroyablement forte et si courageuse m’a également bouleversé par son jeu que je trouve très juste ! Mais toute la distribution de ce film est impeccable !

Il ne faut pas non plus oublier l’élément central du film à savoir l’appartement en-lui-même qui s’avère être un personnage à part entière, puisqu’il évolue au fil des humeurs ou pertes de mémoire d’Anthony. Son état de confusion, que l’on partage entièrement, rend cette expérience encore plus immersive et c’est extrêmement bouleversant car il montre une terrible réalité qui fait peur et que l’on ne voudrait jamais vivre.. D’autant plus que l’émotion est de plus en plus forte jusqu’à son dénouement qui nous retourne et qui nous détruit tant on ne peut plus retenir nos larmes !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 19/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s