Falling

Synopsis :

John (Viggo Mortensen) vit en Californie avec son compagnon Eric (Terry Chen) et leur fille adoptive Mónica (Gabby Velis), loin de la vie rurale conservatrice qu’il a quittée voilà des années. Son père, Willis (Lance Henriksen), un homme obstiné issu d’une époque révolue, vit désormais seul dans la ferme isolée où a grandi John. L’esprit de Willis déclinant, John l’emmène avec lui dans l’Ouest, dans l’espoir que sa soeur Sarah (Laura Linney) et lui pourront trouver au vieil homme un foyer plus proche de chez eux. Mais leurs bonnes intentions se heurtent au refus absolu de Willis, qui ne veut rien changer à son mode de vie…

Viggo Mortensen & Lance Henriksen

Le saviez-vous ? :

  • Pour son premier film en tant que réalisateur, Viggo Mortensen dit s’être inspiré de ce qu’il a vécu avec sa mère atteinte de démence, bien que l’œuvre demeure fictionnelle.
  • Le film a obtenu le Label Festival de Cannes 2020.

Ma critique :

J’aime beaucoup quand les acteurs passent à la réalisation pour la première fois ; ça me rend toujours très curieux de découvrir le résultat et j’ai une bonne nouvelle : c’est un premier essai réussi que j’encourage tout le monde à découvrir ce long-métrage qui m’a beaucoup touché ! Avec un regard rempli de bienveillance, le film évoque les souvenirs d’une vie, celle du père, usant de nombreux allers-retours dans le passé, où on découvre leur relation hyper houleuse qui incarnent deux mondes différents. Le film se veut doux mais les dialoguessont assez violents verbalement J’ai constaté ce déchirement au sein des familles entre pro-Trump et anti-Trump, et c’est la réalité actuelle d’un pays profondément divisé, où même les membres d’une famille n’arrive plus à se comprendre.

Sverrir Gudnason

Lance Henricksen est absolument dément de cruauté, qui sera certainement en lice pour les Oscars 2022 pour sa performance incroyable tandis que Viggo Mortensen nous touche beaucoup pour son personnage si attachant mais dépassé.. Laura Linney est assez convaincante dans le rôle de sa soeur et notons la très belle performance de Sverrir Gudnason dans le rôle du père dans sa jeunesse.

Oui, l’histoire est tellement dure donc préparez-vous à entendre les pires horreurs qu’un père puisse proférer à sa famille, on est complètement sonné face à ses paroles… A la fin, on se pose beaucoup de questions tant on se demande si nous pourrions accepter de gérer une telle situation où l’on doit en permanence subir tout ça.. Contrairement à certains, je n’ai pas ressenti de longueurs tant j’ai été transporté par cette très belle histoire qui montre que le pardon est toujours possible et que l’amour n’a pas de limites !

Pour conclure, « Falling » est un premier film pertinent et sensible sur l’amour paternel et une Amérique divisée. Un coup d’essai réussi !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 16/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s