Ave, César !

Synopsis :

La folle journée d’Eddie Mannix (Josh Brolin) va nous entraîner dans les coulisses d’un grand studio Hollywoodien. Une époque où la machine à rêves turbinait sans relâche pour régaler indifféremment ses spectateurs de péplums, de comédies musicales, d’adaptations de pièces de théâtre raffinées, de westerns ou encore de ballets nautiques en tous genres. Eddie Mannix est fixer chez Capitole, un des plus célèbres Studios de cinéma américain de l’époque. Il y est chargé de régler tous les problèmes inhérents à chacun de leurs films. Un travail qui ne connaît ni les horaires, ni la routine. En une seule journée il va devoir gérer aussi bien les susceptibilités des différentes communautés religieuses, pour pouvoir valider leur adaptation de la Bible en Technicolor, que celles du très précieux réalisateur vedette Laurence Laurentz (Ralph Fiennes) qui n’apprécie que modérément qu’on lui ait attribué le jeune espoir du western comme tête d’affiche de son prochain drame psychologique.
Il règle à la chaîne le pétrin dans lequel les artistes du studio ont l’art et la manière de se précipiter tous seuls. En plus de sortir une starlette des griffes de la police, ou de sauver la réputation et la carrière de DeeAnna Moran (Scarlett Johansson) la reine du ballet nautique, Eddie Mannix va devoir élucider les agissements louches du virtuose de claquettes, Burt Gurney (Channing Tatum). Cerise sur le gâteau, il a maille à partir avec un obscur groupuscule d’activistes politique qui, en plein tournage de la fameuse superproduction biblique AVE CÉSAR lui réclame une rançon pour l’enlèvement de la plus grosse star du Studio, Baird Whitlok (George Clooney). Le tout en essayant de juguler les ardeurs journalistiques des deux jumelles et chroniqueuses ennemies, Thora et Thessaly Thacker (Tilda Swinton). La journée promet d’être mouvementée.

George Clooney

Le saviez-vous ? :

  • Les frères Coen retrouvent la plupart de leurs acteurs fétiches dans leur carrière : George Clooney, Frances McDormand..
  • Le film a fait l’ouverture du 66ème Festival de Berlin où il a été très bien accueilli par les critiques.
  • Channing Tatum et Jonah Hill se retrouvent pour la 5ème fois après de multiples collaborations.
  • Pour son rôle, Scarlett Johansson a dû s’entraîner à nager entravée dans un costume de sirène moulant à souhait.

Ma critique :

Si ce film ne se place pas comme l’une des plus grandes réussites du cinéma des frères Coen à mes yeux, notamment à cause d’une intrigue qui part un peu trop dans tous les sens, il faut reconnaître que l’ensemble est vraiment divertissant et très drôle, avec un certain charme pour sa reconstitution et son hommage à l’âge d’or hollywoodien. Concernant le scénario, on peut dire qu’il est entièrement anti-narratif puisque le récit se compose majoritairement de sous intrigues qui traduisent le quotidien pas banal d’un studio de cinéma ! Puis, on arrive pas tellement à s’attacher aux personnages et à s’impliquer dans leurs péripéties mais j’ai été quand même fasciné par cette critique du septième art.

Scarlett Johansson

Le casting de ce film est absolument époustouflant même si certains acteurs ont très peu de scènes et c’est le cas de Jonah Hill et de Ralph Fiennes un peu sous-exploités tandis que les surprenantes Tilda Swinton et Frances McDormand ont des rôles anecdotiques. On retient surtout les performances impeccables de Scarlett Johansson ou un Channing Tatum désopilant ainsi que Josh Brolin hilarant. Mais les deux vraies stars du show sont George Clooney est savoureux dans un personnage débile et le jeune Alden Ehrenreich est excellent et s’impose comme la révélation du long-métrage.

On est donc dans un pur film des frères Coen, ayant leurs propres styles ; qui est de tourner des résultats avec un sens formidable de l’auto-dérision qui ne laissera personne insensible.. Comme je l’évoquais au-dessus, plusieurs thématiques sont abordées donc on peut admettre que c’est un peu confus et se perd dans son récit qui veut raconter mille choses à la fois. Puis, je ne peux pas m’empêcher de penser que les cinéastes auraient pu creuser un peu plus loin dans leur délire et que leur imagination n’est pas assez montrée mais c’est toutefois satisfaisant !

Pour conclure, « Ave, César ! » n’est pas la comédie inoubliable des frères Coen mais on ne boude pas son plaisir devant cette belle déclaration d’amour au cinéma !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 14/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s