Le Passager n°4

Synopsis :

Un passager clandestin (Shamier Anderson) est découvert au sein d’un vaisseau spatial en direction de la planète Mars. L’équipage se trouve trop loin de la Terre pour faire demi-tour et il n’y a pas assez de ressources alimentaires. Une seule voix (Anna Kendrick) s’oppose au sombre dessein que l’équipage prévoit au passager.

Shamier Anderson, Anna Kendrick, Daniel Dae Kim & Toni Collette

Le saviez-vous ? :

  • Le cinéaste Joe Penna a écrit le scénario avant la sortie de son premier long-métrage « Artic », sorti en 2019.
  • Netflix acquiert les droits de distribution du film en décembre 2020.

Ma critique :

Depuis le succès planétaire de Gravity en 2013, il y a une vague des films sur l’espace chaque année mais certains sont irréguliers.. Là, le film est malheureusement raté alors qu’il s’impose comme une œuvre plus intimiste qui met de côté le spectaculaire pour mieux se focaliser sur la profondeur. Certes, il y a une volonté de rester proche des personnages et de limiter les points de vue extérieur du vaisseau mais l’enjeu du film est pour moi le plus gros défaut de ce long-métrage… Personnellement, j’ai eu beaucoup de mal à croire à la situation tant ces protagonistes agissent d’une manière puérile ! Si la dernière demi-heure amène un peu de punch, la fin arrive comme un cheveu sur la soupe tant c’est très mal amenée.

Anna Kendrick

Pour ce qui est du casting, il y a uniquement 4 personnes à l’écran, ils sont globalement bien interprétés par des acteurs qu’on aime beaucoup notamment la belle Anna Kendrick, le trop rare Daniel Dae Kim, l’excellente Toni Collette et le très bon Shemiar Anderson.

Néanmoins, il a quand même des côtés positifs à commencer par une retranscription très propre de ses personnages où chaque action est crédible au début du film ! Il respecte les codes du genre avec un stress qui va monter crescendo dès la découverte d’un quatrième passager imprévu.. J’ai aimé cette réflexion autour de l’humanité de nos personnages à travers leurs décisions puisqu’ils se retrouvent face à un terrible dilemme… Si Penna aurait pu mieux exploiter l’émotion qui est complètement absente, on aurait pu assister à une oeuvre marquante hors ce n’est pas le cas car il s’essouffle pour laisser place à une indifférence !

Pour conclure, « Le Passager n°4 » est un film qui laisse sur sa faim à cause de son manque de profondeur dans son histoire malgré un casting prometteur.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 11/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s