La Vie très privée de Monsieur Sim

Synopsis :

Monsieur Sim (Jean-Pierre Bacri) n’a aucun intérêt. C’est du moins ce qu’il pense de lui-même. Sa femme l’a quitté, son boulot l’a quitté et lorsqu’il part voir son père au fin fond de l’Italie, celui-ci ne prend même pas le temps de déjeuner avec lui. C’est alors qu’il reçoit une proposition inattendue : traverser la France pour vendre des brosses à dents qui vont « révolutionner l’hygiène bucco-dentaire ». Il en profite pour revoir les visages de son enfance, son premier amour, ainsi que sa fille et faire d’étonnantes découvertes qui vont le révéler à lui-même.

Jean-Pierre Bacri

Le saviez-vous ? :

  • A l’époque où il traversait une période difficile, le réalisateur Michel Leclerc a lu le roman du même nom de Jonathan Coe et a décidé de l’adapter au cinéma.

Ma critique :

Il faut avouer que ça n’a rien d’un film drôle même si le postulat annonçait une comédie mais il ne faut pas se méfier à ça puisque c’est à la fois une comédie douce amère et une belle chronique sociale sur la solitude. La vie est remplie de surprises tant on peut rencontrer de bonnes personnes et que ça vaut la peine d’être vécue pour ces rencontres ! De plus, le film nous pose la question de l’identité intime de chacun de nous et de la difficulté à la découvrir ; et il est conçu comme un chemin initiatique où chaque spectateur a sa propre réponse.

Jean-Pierre Bacri & Valeria Golino

L’excellent râleur du cinéma français Jean-Pierre Bacri abandonne le rôle du bougon pour celui du combattant que sa solitude a rendu fou et il est toujours aussi excellent dans la peau de François Sim. Il est très bien entouré par une sublime galerie de seconds rôles : Vimala Pons, Vincent Lacoste, Mathieu Amalric, Félix Moati ou encore Valeria Golino.

A un moment de notre vie, on a tous envie de tout quitter, d’échapper à la civilisation pour aller à l’inconnu et d’être confronté à son destin ; et le film montre bien ce propos avec son road movie dans la seconde partie ! J’ai aimé qu’il offre un jolie balade où on croise des personnages hauts en couleur et ils sont attachants. Néanmoins, c’est dommage que Michel Leclerc nous perd un peu dans sa toute dernière partie, un peu longue qui m’a un peu perdu.. De plus, je regrette que les scènes de dialogue avec le GPS et de passages sur des rond-points soient un peu trop nombreuses et le sentiment de répétition est présent mais on prend beaucoup de plaisir à suivre ce parcours.

Pour conclure, « La Vie très privée de Monsieur Sim » est à la fois une comédie drôle mais grave où l’émotion se mélange au rire grâce à la performance irrésistible et sensible de Jean-Pierre Bacri.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 14/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s