Au bout du conte

Synopsis :

Il était une fois une jeune fille (Agathe Bonitzer) qui croyait au grand amour, aux signes, et au destin ; une femme qui rêvait d’être comédienne et désespérait d’y arriver un jour ; un jeune homme (Arthur Dupont) qui croyait en son talent de compositeur mais ne croyait pas beaucoup en lui. Il était une fois une petite fille qui croyait en Dieu. Il était une fois un homme (Jean-Pierre Bacri) qui ne croyait en rien jusqu’au jour où une voyante lui donna la date de sa mort et que, à son corps défendant, il se mit à y croire.

Jean-Pierre Bacri & Agnès Jaoui

Le saviez-vous ? :

  • Pour ce film, Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri expliquent que le point de départ du scénario est le stéréotype de base d’un épilogue de conte, et l’ont ensuite interrogé pour en tirer l’histoire du film.
  • Selon la cinéaste, il y aurait une centaine de références aux contes, plus ou moins cachées.

Ma critique :

Le titre est une indication évidente où chacun d’entre nous remarqueront plusieurs situations qui utilisent des contes bien connus des enfants ! Faire un parallèle extrêmement habile entre les contes de fée et les situations auxquelles nous sommes confrontés dans la société où les personnages vont vivre des situations complexes. Je trouve que le duo jette un regard doux-amer sur nos rêves naïfs qui se heurtent à l’implacable réalité qui fait sans pitié disparaître les princes charmants et les douces princesses. Au début, on voit naître plusieurs intrigues indépendantes qui se succèdent tout au long du film. Elles semblent liées entre elles par un thème commun : la croyance.

Agathe Bonitzer & Jean-Pierre Bacri

Agnès Jaoui est vraiment touchante dans sa maladresse par ses maladresses tandis que le regretté Jean-Pierre Bacri est au sommet de son art dans son rôle (comme d’habitude) et je dois dire que chacune de ses apparitions est un vrai bonheur cinématographique. Agathe BonitzerArthur Dupont et Benjamin Biolay ne sont pas en reste que leurs camarades de tournage mais ils sont extrêmement convaincants.

Il faut reconnaître que c’est assez bien fait et on a l’impression de connaître l’histoire avant la fin mais le scénario rebondit à chaque fois pour nous sortir de nouvelles données, et on se plait à trouver à quel personnage correspond tel acteur ! Il nous montre également que la vie n’est pas un conte de fée avec un ton sarcastique, sans laisser de coté humour et tendresse. Et il faut aussi dire qu’il y a un subtil parallèle entre les situations contemporaines et les contes qui ont bercé notre enfance.

Pour conclure, « Au bout du conte » est une comédie assez intelligente qui renoue avec les contes avec des dialogues impeccablement écrits.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 14/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s