Invincible

Synopsis :

L’incroyable destin du coureur olympique et héros de la Seconde Guerre Mondiale Louis Zamperini (Jack O’Connell) dont l’avion s’est écrasé en mer en 1942, tuant huit membres de l’équipage et laissant les trois rescapés sur un canot de sauvetage où d’entre eux survécurent 47 jours durant, avant d’être capturés par la marine japonaise et envoyés dans un camp de prisonniers de guerre.

Jack O’Connell

Le saviez-vous ? :

  • Pour son deuxième film, Angelina Jolie a lu le livre « Unbroken » de Laura Hillenbrand, décrivant la vie de l’athlète olympique Louis Zamperini.
  • Louis Zamperini aura vécu juste assez longtemps pour être la première personne à voir le film, aux côtés d’Angelina Jolie, puisqu’il est décédé quatre mois avant la sortie du film en 2014, à l’âge de 97 ans.
  • C’est la première collaboration avec la réalisatrice et les frères Coen qui ont écrit le scénario.

Ma critique :

C’est typiquement le genre de film à Oscars. On dirait même qu’il a été fait exclusivement pour ça ! Il est très académique puisqu’on retrouve le label « histoire vraie » très en vu en ce moment, la guerre, le courage, le dépassement de soi (ce sont des thèmes très américains). On suit Louis Zamperini, un coureur olympique parti en guerre dans les années 40, et qui a connu l’horreur de la guerre ! Comme le titre l’indique, il n’a jamais faibli, jusqu’au bout il s’est battu, impossible à briser et ça force le respect qu’on a pour ce grand homme. Retraçant le calvaire qu’il a vécu, entre le crash de son avion et la capitulation japonaise signant la fin de la Guerre, le spectateur se retrouve complice des horreurs perpétrées par l’Homme et des conséquences que cela engendre sur la psychologie des victimes.

Domhnall Gleeson & Jack O’Connell

Je trouve que le casting du film est très intéressant puisqu’Angelina Jolie a préféré laisser une chance à de jeunes acteurs souvent vus dans des petits rôles donc on ne les connaît pas assez. Jack O’Connell est excellent et prouve son ascension fulgurante à Hollywood tandis que Domhnall Gleeson et Finn Wittrock sont surprenants et émouvants.

Honnêtement, le film n’est pas parfait tout au long puisque toute la seconde partie est centrée sur sa survie dans les camps de concentration où s’enchaînent les scènes de tortures physiques et psychologiques.. Pour ma part, quelques longueurs et la répétition de ce genre de scènes m’ont un peu dérangé et finissent à être un peu lourd ! Je pense que le film aurait beaucoup gagné à réduire un peu sa durée mais il fait passer avec brio le message que défendait Zamperini par son engagement religieux et par sa visite au Japon : le pardon au lieu de la vengeance.

Pour conclure, « Invincible » est un film qui nous emporte du début à la fin grâce à son histoire saisissante malgré quelques longueurs…

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 14/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s