Les Innocentes

Synopsis :

Pologne, décembre 1945. Mathilde Beaulieu (Lou de Laâge), une jeune interne de la Croix-Rouge chargée de soigner les rescapés français avant leur rapatriement, est appelée au secours par une religieuse polonaise. D’abord réticente, Mathilde accepte de la suivre dans son couvent où trente Bénédictines vivent coupées du monde. Elle découvre que plusieurs d’entre elles, tombées enceintes dans des circonstances dramatiques, sont sur le point d’accoucher. Peu à peu, se nouent entre Mathilde, athée et rationaliste, et les religieuses, attachées aux règles de leur vocation, des relations complexes que le danger va aiguiser… C’est pourtant ensemble qu’elles retrouveront le chemin de la vie.

Lou de Laâge

Le saviez-vous ? :

  • Pour préparer le film, la réalisatrice Anne Fontaine a effectué deux retraites dans des couvents de bénédictines.
  • Le scénario est tiré du récit authentique de Madeleine Pauliac, résistante et médecin-chef à l’Hôpital français de Varsovie qui raconte des faits peu connus qui se sont déroulés en Pologne durant l’année 1945, à savoir le viol de 25 soeurs dans un couvent puis le meurtre de 20 d’entre elles par les soldats soviétiques.
  • Il a été nommé quatre fois aux Césars 2017 dans les catégories suivantes : meilleur film, meilleure réalisation, meilleur scénario original et meilleure photo, mais il est reparti bredouille.

Ma critique :

En temps de guerre, la réalité est parfois horrible et atroce et montre à plusieurs reprises que l’être humain est capable de commettre des actes d’horreurs qui font extrêmement froid dans le dos.. Après avoir visionné ce film, j’ai été marqué par ce long-métrage qui n’a laissé personne indifférent. J’ai imaginé les nombreuses questions et les nombreux dilemmes que les religieuses bénédictines se posent. Elles s’efforcent de poursuivre leur vie conventuelle de toujours, mais, qu’elles le veuillent ou non, elles se trouvent confrontées à des faits qui ébranlent. Il y a également un voeu d’obéissance et les nombreuses questions surgissent dans l’esprit de certaines religieuses au sujet des décisions prises par la mère abbesse. Cette dernière est habitée par une obsession : le secret. Pour elle, les faits qui se sont déroulés au sein du couvent doivent, à tout prix, demeurer secret, sans quoi, un scandale éclatera. Comment garder en secret les grossesses et les accouchements de religieuses dont l’état exige des soins et, surtout, que faire des enfants une fois qu’ils sont nés ?

Vincent Macaigne & Lou de Laâge

C’est avec une grande délicatesse qu’Anne Fontaine aborde ces questions et ces dilemmes dans son nouveau film. J’ai également ressenti que la réalisatrice s’est fortement imprégnée de la vie conventuelle qu’elle met en scène. Le casting est vraiment remarquable. J’ai trouvé que la jeune Lou de Laâge est réellement remarquable, émouvante et très juste, et les nonnes polonaises sont puissantes. J’ai ressenti fortement la détresse des religieuses, leurs doutes, leurs peurs, mais aussi leur foi. Vincent Macaigne trouve un rôle inattendu, il est la surprise de ce film en incarnant un médecin qui va peu à peu tomber amoureux de Mathilde.

En ce qui concerne le scénario, j’ai particulièrement apprécié l’enjeu de sauvegarde de l’honneur du couvent et toute l’intrigue qui y est liée et il traite le sujet du viol avec beaucoup de profondeur et de précaution puisqu’Anne Fontaine a fait très fort avec sa caméra pour entrer dans l’intimité de ces femmes sans les exposer au jugement du spectateur.. Même si ce long-métrage ne va pas plaire à tout le monde, il est très difficile pour chacun d’entre nous de ne pas avoir la gorge nouée devant beaucoup de scènes poignantes tandis que les chants religieux apportent beaucoup dans l’atmosphère du film !

Pour conclure, « Les Innocentes » est une oeuvre très poignante et intense, racontée avec beaucoup de sensibilité pour toucher le spectateur. Du beau cinéma !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 16/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s