Wind River

Synopsis :

Cory Lambert (Jeremy Renner) est pisteur dans le réserve indienne de Wind River, perdue dans l’immensité sauvage du Wyoming. Lorsqu’il découvre le corps d’une femme en pleine nature, le FBI envoie une jeune recrue (Elizabeth Olsen) élucider ce meurtre. Fortement lié à la communauté amérindienne, il va l’aider à mener l’enquête dans ce milieu hostile, ravagé par la violence et l’isolement, où la loi des hommes s’estompe face à celle impitoyable de la nature…

Elizabeth Olsen & Jeremy Renner

Le saviez-vous ? :

  • Le cinéaste Taylor Sheridan fait ses débuts en tant que réalisateur après avoir écrit le scénario de Sicario réalisé par Denis Villeneuve.
  • Le film a été présenté au Festival de Cannes 2017 dans la section « Un certain regard » où il a remporté le Prix de la mise en scène.
  • A l’origine, Chris Pine devait incarner le rôle masculin principal mais il laissa sa place à Jeremy Renner.
  • C’est la troisième collaboration entre les acteurs Elizabeth Olsen et Jeremy Renner après « Avengers : L’ère d’Ultron » et « Captain America : Civil War« 

Ma critique :

Avec ses étendues sauvages, sa population et son paysage, c’est une magnifique plongée dans le Wyoming avec un côté polar neigeux très oppressant mais c’est surtout un témoignage important de la détresse actuelle de nombreuses tribus amérindiennes ; ces personnes sont décimées par la pauvreté, la drogue et le crime. Le film, qui dure moins de deux heures, passe à une vitesse phénoménale et c’est le signe d’une réalisation qui ne faiblit jamais et d’un rythme soutenu ! Le rythme se veut lent et mélancolique, cela se rapproche plus d’un drame psychologique que du suspense mais le réalisateur n’empêche pas de créer une tension et d’imploser lors des affrontements entre les protagonistes. C’est exactement ce genre de cinéma qui procure des sensations comme on aimerait en ressentir plus souvent devant un écran !

Jeremy Renner

De manière générale, la direction d’acteurs est assez remarquable : Jeremy Renner et Eliabeth Olsen forment un duo que je trouve très intéressant ; l’un trouve enfin un rôle rigoureux et juste dans la peau du pisteur, abîmé par la vie et cherchant la paix, tandis que la seconde se révèle étonnante voire excellente en agente courageuse du FBI. Ces personnages ont de la profondeur et le réalisateur Taylor Sheridan prend le temps de fouiller leurs âmes.

Ce film a le mérite de pousser vraiment à bout ses protagonistes ; le tout dans une tension omniprésente, que ce soit une ambiance tellement électrique et oppressante qui peut à tout instant éclater ainsi qu’une écriture adéquate pour un thriller de haute qualité ! Certains qualifieront ce film comme une histoire de vengeance mais ce n’est pas que ça qu’il est réduit, c’est avant tout une intrigue sur l’affection éprouvée suite à un décès, je dirais que la dimension humaine est aussi bien exploitée dans ce scénario : comment continuer à vivre après la perte tragique d’un être cher ? Comme je le disais, il y a un climat de tension délicieusement malsain qui s’installe peu à peu que le film avance jusqu’à l’explosion de violence jubilatoire du dénouement (la scène de la fusillade à la fin du film m’a vraiment stressé)..

Pour conclure, « Wind River » est un thriller passionnant de très bonne fracture, découpé en deux parties très différentes mais tout aussi intéressantes l’une que l’autre. Du très bon cinéma !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 17/20

Bande-annonce :

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s