Miss

Synopsis :

Alex, petit garçon gracieux de 9 ans qui navigue joyeusement entre les genres, a un rêve : être un jour élu Miss France. 15 ans plus tard, Alex (Alexandre Wetter) a perdu ses parents et sa confiance en lui et stagne dans une vie monotone. Une rencontre imprévue va réveiller ce rêve oublié. Alex décide alors de concourir à Miss France en cachant son identité de garçon. Beauté, excellence, camaraderie… Au gré des étapes d’un concours sans merci, aidé par une famille de cœur haute en couleurs, Alex va partir à la conquête du titre, de sa féminité et surtout, de lui-même…

Alexandre Wetter

Le saviez-vous ? :

  • Le réalisateur Ruben Alves a été en contact avec Endemol Shine, la société de production de l’émission Miss France et c’est là qu’il a eu l’idée pour le scénario de ce film.
  • C’est le tout premier rôle d’Alexandre Wetter qui a pratiqué une à deux heures de sport par jour et a suivi un régime drastique afin de perdre de la masse et s’assécher au maximum.

Ma critique :

Même si le sujet m’intéressait beaucoup, je dois avouer que ne suis pas du genre à regarder Miss France, mais il faut reconnaître qu’on s’attache beaucoup au personnage d’Alex qui va se bat jusqu’au bout pour ses rêves ; il veut devenir Miss France, et je dois dire que ce concours devient un prétexte à interroger notre société, notre rapport au genre et cela pose des questions très importantes et intéressantes, surtout à notre époque où il est vraiment très intéressant de se demander si un homme, ou en tout cas un transgenre (ce qui n’est pas le cas dans le film car le personnage principal se définit comme étant non-binaire) pourrait un jour se présenter au concours d’élection des Miss France. Le thème de la transexualité voire la quête identitaire est le coeur de cette comédie qui n’est pas dans l’excès (à notre grande surprise) mais je trouve que les ficelles de l’émotion facile prennent trop le pas

Thibault de Montalembert & Isabelle Nanty

Pour son premier rôle principal, Alexandre Wetter s’en sort plus que très bien et je dis qu’il est extrêmement crédible en femme toute en émotion.. Les seconds rôles ne sont pas en reste notamment Thibault de Montalembert assez touchant et qui s’aventure dans un registre auquel on ne l’attendait pas tandis qu’Isabelle Nanty est assez excellente dans le rôle de la mère. Pascale Arbillot est convaincante en coach des Miss et la jolie Stefi Celma sont d’une belle justesse tant leurs personnages montrent bien que les coulisses ne sont pas toujours glamours au sein des Miss France.

Il est clair que le film ne plaira pas aux intolérants de tous bords qui vont passer à côté de cette ode à la tolérance et à la différence et c’est dommage.. On ne peut pas dire que le film soit une comédie, ni vraiment un drame mais ce n’est pas forcément un mélange de ces deux genres ! Evidemment, le résultat a ses défauts à cause de la prévisibilité de ses rebondissements tout comme l’enchaînement de certaines situations donc le constat est très simple : le film ne nous surprend pas.. Néanmoins, la bonne humeur est au rendez-vous même si j’aurais préféré qu’il se détache des codes et qu’il propose autre chose qu’on attend.

Pour conclure, « Miss » est une assez bonne comédie qui évite la lourdeur du propos tout en restant convaincante grâce à son bon casting.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 13/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s