Gosford Park

Synopsis :

Au début des années trente, dans une Angleterre fortement marquée par les inégalités de classe, une famille d’aristocrates avec à sa tête la maîtresse de maison, Lady Sylvia McCordle (Kristin Scott Thomas), organise une partie de chasse au cours de laquelle son mari Sir William McCordle (Michael Gamblon) est retrouvé poignardé. Cet assassinat va bouleverser l’ordre établi et révéler la complexité des liens entre les maîtres et leurs serviteurs. L’inspecteur Thompson (Stephen Fry) mène l’enquête.

Stephen Fry & Kristin Scott Thomas

Le saviez-vous ? :

  • Pour ce film, Robert Altman a eu l’idée d’évoquer une partie de chasse dans les années 30.
  • Il a été présenté et récompensé dans de prestigieux festivals en 2002. Il a obtenu 7 nominations (seul le scénario sera récompensé) aux Oscars et a valu au réalisateur le Golden Globe et le BAFTA du meilleur réalisateur.

Ma critique :

D’un côté, on a les aristocrates ; et de l’autre, il y a les serviteurs dans ce huit-clos où c’est une parfaite évocation de la société anglaise des années 30.. Ici, personne n’est épargné dans ce monde où les apparences sont vraiment trompeuses ! Avant toute chose, je tiens à dire que ce n’est pas un Cluedo explosif, là, le rythme prend vraiment son temps où Altman s’intéresse plus à cette galerie de personnages hypocrites plutôt que le meurtre qui arrive au bout d’une heure de film et le plus gros défaut qu’on ne peut que lui reprocher ; c’est qu’il y a une quantité de personnages difficiles à assimiler tant ils sont nombreux !

Clive Owen & Kelly Macdonald

La troupe d’acteurs se régale avec un casting de luxe : Maggie Smith, Kristin Scott Thomas, Stephen Fry, Michael Gamblon, Emily Watson, Clive Owen ou encore la délicieuse Kelly Macdonald. Ils sont notamment rejoints par Ryan Philippe qui trouve assez bien sa place et ne se fait pas tellement bouffer.

Oui, ces protagonistes sont tellement nombreux que le spectateur se perd qui passe la première partie du film à les identifier et à découvrir leurs liens respectifs.. Donc, le temps réduit ne permet pas de développer la multitude et la complexité de tout ça donc c’est difficile à suivre durant ce premier tiers mais le résultat a une élégance que je trouve assez parfaite aux allures évidentes de la série Dowton Abbey et d’un roman d’Agatha Christie ! Puis, il faut savoir que l’action se concentre toujours sur les deux mondes qui s’opposent dans la maison : les riches au dessus de l’escalier et les autres en bas.

Pour conclure, « Gosford Park » est un film qui veut trop bien faire avec une multitude de personnages mais on souligne la mise en scène et le scénario.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 13/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s