Les Éternels

Synopsis :

En 2001, la jeune Qiao (Zhao Tao) est amoureuse de Bin (Liao Fan), petit chef de la pègre locale de Datong.
Alors que Bin est attaqué par une bande rivale, Qiao prend sa défense et tire plusieurs coups de feu. Elle est condamnée à cinq ans de prison.
A sa sortie, Qiao part à la recherche de Bin et tente de renouer avec lui. Mais il refuse de la suivre.
Dix ans plus tard, à Datong, Qiao est célibataire, elle a réussi sa vie en restant fidèle aux valeurs de la pègre.
Bin, usé par les épreuves, revient pour retrouver Qiao, la seule personne qu’il ait jamais aimée…

Zhao Tao

Le saviez-vous ? :

  • Le réalisateur chinois Jia Zhangke dirige pour la huitième fois sa compagne Zhao Tao pour un film.
  • Le film a été présenté en sélection officielle au Festival de Cannes 2018.

Ma critique :

Sur une dizaine d’années, l’intrigue mêle une romance avortée et une métaphore d’un pays en pleine mutation : voilà le programme de Jia Zhangkye qui dresse un portrait assez désespéré de la Chine d’aujourd’hui.. Il emprunte de nombreux genres cinématographiques mais c’est avant tout un très beau portrait de femme condamnée à cinq ans de prison après avoir pris la défense de son homme lors d’une attaque. D’une durée de 2h30, nous suivons l’évolution de la personnalité des deux protagonistes où chacun a pris des chemins différents ! Je comprends que le résultat  peut déconcerter par certains aspects, mais il nous apprend beaucoup sur la culture chinoise, ses coutumes et ses croyances.

Liao Fan & Zhao Tao

Zhao Tao remarquable de bout en bout et on suit son personnage durant une vingtaine d’années et porte le film sur ses épaules ! Quelle performance on est constamment avec elle, on est captivés par sa présence et son regard !

Si vous voulez connaître la vraie Chine, je vous recommande vivement de regarder ce film car il décrit la cruauté de la vie en Chine. On retient surtout une scène de combat absolument fabuleuse qui sera d’ailleurs un grand tournant de l’histoire ; nous arrivons à ressentir toute la violence et la tension que veut nous transmettre ce moment. De plus,  elle s’éloigne de la tendance de certains cinéastes à trop chorégraphier ce genre de scènes et c’est assez impressionnant ! Mais on est quand même étonnés de ressentir une sincérité et une légèreté comme on en voit rarement !

Pour conclure, « Les Éternels » est une film assez remarquable sur le contemporain de la Chine avec trois actes bien distincts où c’est à la fois un polar et un grand mélo.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 16/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s