The Amazing Spider-Man : le destin d’un Héros

Synopsis :

Ce n’est un secret pour personne que le combat le plus rude de Spider-Man est celui qu’il mène contre lui-même en tentant de concilier la vie quotidienne de Peter Parker (Andrew Garfield) et les lourdes responsabilités de Spider-Man. Mais Peter Parker va se rendre compte qu’il fait face à un conflit de bien plus grande ampleur. Être Spider-Man, quoi de plus grisant ? Peter Parker trouve son bonheur entre sa vie de héros, bondissant d’un gratte-ciel à l’autre, et les doux moments passés aux côté de Gwen (Emma Stone). Mais être Spider-Man a un prix : il est le seul à pouvoir protéger ses concitoyens new-yorkais des abominables méchants qui menacent la ville.  Face à Electro (Jamie Foxx), Peter devra affronter un ennemi nettement plus puissant que lui.  Au retour de son vieil ami Harry Osborn (Dane DeHaan), il se rend compte que tous ses ennemis ont un point commun : OsCorp.

Andrew Gafield & Emma Stone

Le saviez-vous ? :

  • C’est le deuxième film de la nouvelle franchise Spider-Man dont le premier volet « The Amazing Spider-Man » toujours réalisé par Marc Webb en 2012.
  • Durant le tournage, Shailene Woodley révèle que les scènes où elle a incarné Mary Jane Watson seront coupées au montage.

Ma critique :

Après plusieurs bandes annonces prometteuses et alléchantes, on était impatient de découvrir ce nouvel opus des aventures de l’homme-araignée, ce film annonçait du très lourd avec la présence de 3 super-vilains au casting et dans l’ensemble, c’est assez réussi ! Il n’y a aucun temps morts, on alterne entre scènes d’action avec d’excellents effets spéciaux, et scènes intimistes.. Concernant l’action, Marc Webb fait preuve d’une belle originalité avec des ralentis à certains moments et je trouve que Spider-Man n’avait jamais été aussi filmée de cette manière ! Les scènes de voltige sont très efficaces et la mise en scène arrive à nous raconter ce qu’il faut. L’humour est bien plus présent dans cet opus que dans tous les autres films de ces franchises ainsi qu’une émotion qui prend une grande importance dans cet opus..

Jamie Foxx & Andrew Garfield

Les vilains sont plutôt bien exploités à commencer par Dane DeHaan qui joue à merveille Harry Osborn qui va se laisser de plus en plus guider dans sa folie en devenant « le Bouffon Vert ». Son personnage est plus torturé, plus sombre, mais en même temps aussi plus attachant (on comprend ses motivations) et l’acteur arrive parfaitement à retranscrire cela. Jamie Foxx s’en sort vraiment bien dans la peau d’Electro même si son personnage est un peu ridicule mais je ne parle même pas de Paul Giamatti.. Le duo Andrew GarfieldEmma Stone, marche vraiment bien. On sent qu’ils sont très complices et cela apporte beaucoup au film !

La réalisation parvient à transmettre de l’émotion dans certains passages, ce qui manquent souvent dans les films de super-héros de nos jours qui se contentent juste d’être des divertissements sans être marquant. Le scénario est bien écrit, mais comporte énormément de sous-intrigues plus ou moins intéressantes ; ce qui fait qu’on peut le trouver un peu long et aussi très chargé.. En plus, le réalisateur s’intéresse à d’autres questions sur notre héros et le final est d’une intensité forte avec une des scènes les plus déchirantes du paysage Marvel !

Pour conclure, « The Amazing Spider-Man : le destin d’un héros » est une suite réussie qui tient ses promesses en divertissant le public malgré un côté décevant dans des sous-intrigues..

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 14,5/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s