Everest

Synopsis :

Inspiré d’une désastreuse tentative d’ascension de la plus haute montagne du monde, Everest suit deux expéditions distinctes confrontées aux plus violentes tempêtes de neige que l’homme ait connues. Luttant contre l’extrême sévérité des éléments, le courage des grimpeurs est mis à l’épreuve par des obstacles toujours plus difficiles à surmonter alors que leur rêve de toute une vie se transforme en un combat acharné pour leur salut.

Jason Clarke

Le saviez-vous ? :

  • Le réalisateur Baltasar Kormakur raconte la tragédie survenue sur l’Everest les 10 et 11 mai 1996, causant la mort de huit personnes dans deux expéditions.
  • Le film est adapté des mémoires du docteur Beck Weathers, un des survivants.
  • La majorité des scènes de montagne ont été tournées au Népal mais certaines séquences ont été réalisées dans la région du Trentin Haut-Adige.

Ma critique :

Le réalisateur Kormakur signe une oeuvre immersive sur l’ascension d’une poignée d’hommes sur l’Everest, la montagne classée comme la plus dangereuse. Avec tous ces hommes attachants, nous suivons avec beaucoup d’intérêt cette histoire où la montée enneigée vers le sommet est vraiment fascinante à suivre et va s’installer un réel stress généré par des séquences d’un réalisme saisissant ! La première partie du film s’attache ainsi à nous montrer toute les difficultés de l’exploit et surtout les préparatifs mis en place, puis la suite passe presque au survival movie tant les conditions vont être contre nos personnages qu’ils vont être tous poussés dans leur derniers retranchements. La mise en scène est très bonne et réussit à nous faire accrocher à l’image tant les décors sont magnifiques ainsi que des sublimes paysages !

Jake Gyllenhaal

Le film est porté par un casting d’exception qui donnera le tournis aux cinéphiles et c’est emmené par les excellents Jason Clarke, John Hawkes et Josh Brolin très bons dans leurs rôles respectifs. Ils sont suivis par une belle brochette de seconds rôles qui trouvent tous leurs places : Jake Gyllenhaal, Keira Knightley, Emily Watson, Sam Worthington et Robin Wright.

Cependant, la psychologie des personnages laisse un peu à désirer.. Tout protagoniste a une identité bien précise ; ce qui est une bonne idée mais il faut reconnaître que la majorité de ces personnages sont bien construits mais quelques uns sont expédiés et il est très dur  de pouvoir se rappeler de chaque tête, chaque caractères, chaque motivations différentes.. On sent le dépassement de soi, la volonté, l’amour immodéré de ces alpinistes pour la montagne, qui reste belle mais tellement dangereuse.. Parfois, j’ai eu l’impression d’être vraiment là haut, à souffrir avec les grimpeurs tant l’épuisement, le manque d’oxygène et les difficultés sont bien retranscrits !

Pour conclure, « Everest » est un récit assez époustouflant de la montagne, aussi réaliste que spectaculaire, qui n’oublie pas d’émouvoir le public grâce à un casting de haute volée malgré un manque de profondeur dans le développement de ses personnages.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 14/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s