Enemy

Synopsis :

Adam (Jake Gyllenhaal), un professeur discret, mène une vie paisible avec sa fiancée Mary (Mélanie Laurent). Un jour qu’il découvre son sosie parfait en la personne d’Anthony (Jake Gyllenhaal), un acteur fantasque, il ressent un trouble profond. Il commence alors à observer à distance la vie de cet homme et de sa mystérieuse femme enceinte. Puis Adam se met à imaginer les plus stupéfiants scénarios… pour lui et pour son propre couple.

Mélanie Laurent & Jake Gyllenhaal

Le saviez-vous ? :

  • C’est l’adaptation de la nouvelle du portugais, prix Nobel de Littérature, José Saramago, intitulé « O Homem Duplicado ».
  • Un an après, le réalisateur québécois Denis Villeneuve et l’acteur Jake Gyllenhaal signent leur deuxième collaboration en 2013 avec Prisoners

Ma critique :

Il y a deux manières d’appréhender le film puisque c’est un long-métrage étrange et inquiétant plus dans la forme que dans le fond. On ne sait trop quoi en penser, on émet des hypothèses, on se pose des questions et puis arrive ce final vraiment inattendu où l’incompréhension et la frustration sont les deux premiers mots qui nous viennent à l’esprit tant on reste bouche bée ! Tout d’abord, il brille pour ses différentes qualités à commencer par son scénario hyper complexe et intelligent ; d’une écriture assez folle. L’action se situe à Toronto, une grande ville qui se veut déserte et où la température est extrêmement élevée.. Puis, il traite du mensonge et de l’infidélité car c’est avant tout l’histoire d’un homme qui se ment et qui ment à ses proches pour pouvoir tromper sa femme, se confrontant à ses deux personnalités.

Jake Gyllenhaal

Côté casting, c’est une grande réussite ! Si la frenchie Mélanie Laurent fait son job sans être mauvaise ni magistrale et offre une bonne performance d’actrice, on retient la sublime Sarah Gadon qui est assez extraordinaire dans son rôle mais c’est surtout Jake Gyllenhaal qui porte le film sur ses épaules avec une double performance bluffante ; on savait que cet acteur est magnifique et immense mais là, c’est un nouveau coup de génie puisqu’on a l’impression d’avoir affaire à deux différents acteurs.

La réalisation fait vraiment suffoquer avec une tension extrêmement maîtrisée où certaines scènes sont bel et bien là pour générer un grand malaise et cela peut vous provoquer des sueurs froides à cause de cette tension. De plus, je peux comprendre qu’il peut en décevoir plus d’un, de par son côté incompréhensible au premier abord mais il mérite largement qu’on s’y intéresse de plus près surtout cette scène finale qui vous décrochera la mâchoire.. L’éclairage jaune et ces étranges musiques vont faire que renforcer le sentiment de paranoïa omniprésent. Malheureusement, je ne peux rien en dire davantage mais je dirai que les thèmes que j’ai évoqué au-dessus sont traités de manière originale et audacieuse à travers cette fameuse métaphore avec cette « araignée »…

Pour conclure, « Enemy » est une oeuvre aussi déstabilisante que vertigineuse mais qui vous scotche par sa réalisation et son ambiance. A voir absolument !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 17/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s