Les Vétos

Synopsis :

Au cœur du Morvan, Nico (Clovis Cornillac), dernier véto du coin, se démène pour sauver ses patients, sa clinique, et sa famille. Quand Michel (Michel Jonasz), son associé et mentor, lui annonce son départ à la retraite, Nico sait que le plus dur est à venir. « T’en fais pas, j’ai trouvé la relève. » Sauf que… La relève c’est Alexandra (Noémie Schmidt), diplômée depuis 24 heures, brillante, misanthrope, et pas du tout d’accord pour revenir s’enterrer dans le village de son enfance. Nico parviendra-t-il à la faire rester ?

Noémie Schmidt

Le saviez-vous ? :

  • C’est le premier long-métrage de Julie Manoukian qui est toute novice dans le milieu du cinéma même si elle a fait des études de lettres.
  • Le film marque les retrouvailles entre Carole Franck et Clovis Cornillac qui avaient déjà tourné dans : « Les Chatouilles » d’Andréa Bescond et d’Eric Metayer.

Ma critique :

Quand on regarde ce film-là, on s’aperçoit que le « mode standard » est activé dans tout ce qu’il y a de plus classique dans ce genre avec la même histoire attendue. Oui, vous connaissez cette histoire avec le début, le milieu et la fin.. Pour ma part, je l’ai trouvé ni bon mais ni mauvais tant le résultat n’est pas non plus passionnant ni ennuyeux mais on passe un bon moment ! Bien documenté, il décrit le quotidien des vétérinaires ruraux à la vie familiale compliquée mais c’est dommage que le traitement proposé par la réalisatrice Julie Manoukian n’a pas de profondeur tant il y avait matière à soulever des questions de société nécessaires pour ce sujet fort et d’actualité..

Carole Franck, Clovis Cornillac & Noémie Schmidt

Clovis Cornillac est toujours aussi bon dans son jeu d’acteur dont on découvre de plus en plus sa sensibilité dans sa multiple palette de talents mais c’est un peu dommage de voir que Noémie Schmidt s’avère être moins convaincante à ma petite déception.. A certains moments, je l’ai trouvée vraiment effacée dans son rôle.

Le film tombe un peu dans la caricature en opposant campagnes/ville et on regrette un manque d’ambition au niveau du scénario mais on se laisse porter par cette histoire charmante.. Quand au métier de vétérinaire de campagne, il est pour ma part bien retranscrit avec beaucoup d’humanité et de réalisme tant c’est suffisamment intéressant pour maintenir l’intérêt du spectateur même si l’originalité n’est pas du tout le gros point fort du film dans son déroulement. Au lieu de développer cette problématique et ses conséquences comme il se doit, la réalisatrice se mélange un peu les pinceaux dans des enjeux secondaires qui viennent prendre le-dessus sur le propos principal.

Pour conclure, « Les Vétos » est une chronique rurale tendre, remplie d’humanité et de bonnes intentions l’ensemble est un peu plat..

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 13/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s