Suzanne

Synopsis :

Fille-mère à l’adolescence, Suzanne (Sara Forestier) vit avec son père routier (François Damiens) et sa sœur (Adèle Haenel) dont elle est inséparable. Sa vie bascule lorsqu’elle tombe amoureuse de Julien (Paul Hamy), petit malfrat qui l’entraine dans sa dérive. S’ensuit la cavale, la prison, l’amour fou qu’elle poursuit jusqu’à tout abandonner derrière elle…

Sara Forestier & Adèle Haenel

Le saviez-vous ? :

  • C’est le deuxième long-métrage de la jeune réalisatrice Katell Quillévéré, qui a été présenté en ouverture de la 52ème Semaine de la Critique, dans le cadre du Festival de Cannes 2013.
  • Adèle Haenel a remporté le César de la meilleure actrice dans un second rôle.

Ma critique :

Avec un scénario qui ne donne pas envie en apparence, le film est surprenant car il avance par petites scènes de la vie aux apparences simples de cette jeune fille puis jeune femme et cela sur 25 ans ans. Au début, le procédé peut surprendre, voire même quelques minutes devenir lassant par cette sensation mais soudain, l’émotion nous cueille et ne nous lâchera plus jusqu’à la fin du film. Pour ma part, je trouve que ces ellipses sont une excellente idée et donnent un certain rythme au film et évitent de tomber dans des clichés attendus.. Le film se présente à nous en toute simplicité mais son humanité nous gagne avec cette histoire tellement touchante tant il arrive aussi à maintenir sa tension dramatique à travers une mise en scène d’une grande maîtrise, qui jamais ne sombre dans le mélo pathétique…

François Damiens

La grande réussite vient aussi de la prestation de l’ensemble des comédiens : avec ce film, François Damiens débute dans le registre dramatique et dans le rôle du père complètement dépassé par les événements, l’acteur m’a vraiment ému aux larmes ! Sara Forestier est juste lumineuse et magnifique dans un rôle à la fois délicat et difficile tandis que la jeune Adèle Haenel qu’on commençait à vraiment connaître dans le paysage du cinéma est juste excellente dans le rôle de la soeur très protectrice.

Il y a des films qui continuent de soulever des questions quand vous êtes à la fin du générique ; et celui-là fait partie de cette catégorie ! Si le film fonctionne aussi bien c’est parce que sa réalisatrice laisse le spectateur appréhender l’histoire, les événements et les personnages.. Tout le monde essaye de vivre et survivre avec ses propres moyens et les sentiments sonnent justes car la cinéaste filme d’abord des êtres humains, avec leur force et leur faiblesse, dans un quotidien qui nous semble aussi proche que familier. C’est une oeuvre pleine de maturité et il s’attarde davantage  sur les réactions des personnages et leur capacité à affronter tout ce qui va leur arriver..

Pour conclure, « Suzanne » est un très beau portrait de femme construit d’une manière très intelligente par ses ellipses, qui nous touche en plein coeur grâce à ses interprètes !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 16/20

Bande-annonce :

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s