Doubles vies

Synopsis :

Alain (Guillaume Canet), la quarantaine, dirige une célèbre maison d’édition, où son ami Léonard Vincent Macaigne), écrivain bohème publie ses romans. La femme d’Alain, Séléna (Juliette Binoche), est la star d’une série télé populaire et Valérie (Nora Hamzawi), compagne de Leonard, assiste vaillamment un homme politique. Bien qu’ils soient amis de longue date, Alain s’apprête à refuser le nouveau manuscrit de Léonard… Les relations entre les deux couples, plus entrelacées qu’il n’y paraît, vont se compliquer.

Juliette Binoche & Guillaume Canet

Le saviez-vous ? :

  • C’est la troisième collaboration entre le cinéaste Olivier Assayas et une de ses actrices fétiches : Juliette Binoche.

Ma critique :

Avec une réflexion très actuelle sur notre monde, le film parle des rapports entre le numérique d’une part et l’information et l’édition de l’autre. A l’écran, cela donne un long-métrage que certains jugeront sans doute trop bavard mais c’est un film qui m’a plu par ses dialogues accessibles et pertinents. Puis, le spectateur comprend dès le début que le sujet concerne tout autant le cinéma, dans un contexte où les modes de consommation de l’art sont en plein bouleversement, avec l’explosion d’Internet. Oui, il faut bien suivre car ça parle principalement de relations de couples, d’adultère, d’amour, de travail, d’amitié.

Vincent Macaigne & Nora Hamzawi

On a un casting avec un sans-faute notamment un excellent et impeccable Guillaume Canet en éditeur arrogant mais ses partenaires ne sont pas en reste ; tout d’abord, Nora Hamzawi livre une performance assez remarquée au regard perçant tandis que Juliette Binoche est toujours aussi lumineuse tandis que Vincent Macaigne s’en sort bien et assez drôle en écrivain dépassé par les événements. Christa Theret est plutôt convaincante dans son rôle et a un charme animal auquel il est impossible de résister !

Le cinéma d’Olivier Assayas est loin d’être accessible au grand public tant ses films divisent et celui-ci ne fait pas exception à la règle.. Si le monde de l’édition est le fil rouge du film, les séries, la politique et d’autres thèmes bien connus sont abordés dans cette révolution numérique ; bien sûr, les arguments des personnages sont présents mais ce qui est très fort de la part du réalisateur est qu’il laisse le soin à nous, spectateurs, de se faire une opinion sur ce sujet si vrai.. A la fin du film, on ne peut qu’admettre que deux types de pensées et de discours sont là pour mettre la libération de la parole.

Pour conclure, Doubles Vies » est une comédie à la fois grinçante et savoureuse avec un cruel face-à-face entre un monde bouleversé et des êtres humains chamboulés.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 14/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s