Hugo Cabret

Synopsis :

Dans le Paris des années 30, le jeune Hugo (Asa Butterfield) est un orphelin de douze ans qui vit dans une gare. Son passé est un mystère et son destin une énigme. De son père (Jude Law), il ne lui reste qu’un étrange automate dont il cherche la clé – en forme de cœur – qui pourrait le faire fonctionner. En rencontrant Isabelle (Chloë Grace Moretz), il a peut-être trouvé la clé, mais ce n’est que le début de l’aventure…

Sasha Baron Cohen, Chloë Grace Moretz & Asa Butterfield

Le saviez-vous ? :

  • C’est l’adaptation cinématographique du roman pour enfants « L’Invention de Hugo Cabret » de Brian Selznick.
  • C’est le film le plus enfantin de Martin Scorsese qui dirige pour la seconde fois Jude Law, après « Aviator », et Ben Kingsley après Shutter Island
  • Le film a remporté le Golden Globe du meilleur réalisateur pour Scorsese ainsi que 5 Oscars dont meilleurs effets visuels, meilleur montage sonore ou meilleur mixage son.

Ma critique :

Martin Scorcese qui réalise un film pour enfants ? J’étais très curieux de voir le résultat, malgré quelques appréhensions. Mais celles-ci furent vite balayées car c’est un récit d’une richesse époustouflante avec une histoire pas des moindres et quelle histoire !  Il s’agit d’un voyage initiatique, d’une grande aventure où le rêve et le réel se croisent sans cesse. Avec un regard d’enfant, le réalisateur laisse passer toutes les émotions qui lui viennent en tête. Parfait en période de fêtes, il vient compléter une liste de films de Noël à voir en famille, ou pas, parce qu’après tout le cinéma s’apprécie aussi seul.

Ben Kingsley & Asa Butterfield

Le casting est absolument irréprochable : Ray Winstone, Emily Mortimer, Christopher Lee et Jude Law sont bons dans les seconds rôles Dans les rôles plus importants, on n’est pas en reste non plus avec Ben Kingsley (qui mérite plus que jamais son titre), la géniale Chloë Moretz et Sacha Baron Cohen, très amusant, comme à son habitude et le petit Asa Butterfield qui est merveilleux.

Le film tient à la fois du conte de Noël, du récit biographique, du film fantastique même par certains aspects, et le résultat est un film plein d’émotions, de surprises, de tendresse, qui ne cherche pas non plus à en faire trop. Scorsese évite le danger misérabiliste, il nous sort une fin réussie, il propose au final un long métrage délicieux pour les adultes mais non moins magique pour les enfants. L’ambiance des quais de cette gare est très chaleureuse, avec dans ses entrailles, les extraordinaires rouages de cette gigantesque horloge. La beauté des images mérite l’oscar de la meilleure photographie !

Pour conclure, « Hugo Cabret » est une vraie perle de poésie qui est magnifique et c’est tout simplement une déclaration d’amour au cinéma.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 17/20

Bande-annonce :

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s