Le Prénom

Synopsis :

Vincent (Patrick Bruel), la quarantaine triomphante, va être père pour la première fois. Invité à dîner chez Élisabeth (Valérie Benguigui) et Pierre (Charles Berling), sa sœur et son beau-frère, il y retrouve Claude (Guillaume de Tonquédec), un ami d’enfance.
En attendant l’arrivée d’Anna (Judith El Zein), sa jeune épouse éternellement en retard, on le presse de questions sur sa future paternité dans la bonne humeur générale… Mais quand on demande à Vincent s’il a déjà choisi un prénom pour l’enfant à naître, sa réponse plonge la famille dans le chaos.

Guillaume de Tonquédec, Patrick Bruel & Charles Berling

Le saviez-vous ? :

  • Cette comédie est une adaptation cinématographique de la pièce de théâtre à succès éponyme et dont ses auteurs, Mathieu Delaporte et Alexandre de La Patellière, se sont eux-mêmes chargés de la mise en scène.
  • C’est le troisième film français le plus vu en 2012 avec plus de 3,3 millions de spectateurs.
  • Nommé cinq fois aux Céars, il a remporté deux récompenses : César du meilleur acteur et de la meilleure actrice dans des seconds rôles, pour Guillaume de Tonquédec et la regrettée Valérie Benguigui.

Ma critique :

Cette comédie reflète très bien le portrait des autres sur nos différences, nos goûts, mais de ceux qui nous sont proches comme la famille et les amis. Le film prend son temps pour démarrer, introduisant chacun des personnages principaux correctement sans chercher à tomber dans le délire lourd et récurrent qui devient vite chiant dans plusieurs films. Et c’est lorsque commence l’apéro que le vrai spectacle comment : entre quiproquo, règlement de compte caché par hypocrisie, foutage de gueule, le film gagne lentement mais surement en intensité tout au long. Il devient impossible pour le spectateur de ne pas penser à son entourage à un moment ou à un autre devant ces personnages habilement écrits : le gauchiste qui devient un dictateur dès que l’on touche un sujet sensible, le blagueur compulsif, l’homme discret qui veut toujours rester neutre dans le débat..

Valérie Benguigui

Nous avons ici un casting de haute volée à commencer par Patrick Bruel qui est époustouflant dans le rôle du futur père ayant un drôle de sens de l’humour tandis que Valérie Benguigui est excellente dans le rôle de la soeur et professeur désespérée d’être dans l’ombre de son frère, incarné à merveille par le facétieux Charles Berling. Chapeau bas également à Guillaume de Tonquédec qui est vraiment excellent mais je regrette que Judith El Zein est inférieur à ses partenaires.

Les petits secrets et les vielles rancunes explosent dans un feu d’artifice de répliques mémorables et aussi subtils abordant des sujets comme le choix d’un prénom mais aussi l’homosexualité, la différence d’âge entre deux personnes qui s’aiment, ainsi que la parité homme-femme dans la vie quotidienne de couple…Les révélations et crises de nerfs s’enchaînent, ne laissant que tout juste le temps au public de reprendre sont souffle entre chaque fou rire ! Quand au fond, il faut avouer que nous rêvons tous de ce genre de soirées. Qui n’a jamais voulu cracher toutes ses rancœurs aux êtres qui lui sont les plus chers ? Vous l’aurez compris, il réussit le tour de force de nous faire hurler de rire et de nous émouvoir successivement, tout en nous faisant réfléchir sur cette société dans laquelle nous vivons.

Pour conclure, « Le Prénom » s’avère être l’une des meilleures comédies françaises de ces dernières années qui s’avère intelligente,drôle et jouissive.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 17/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s