Belle et Sébastien

Synopsis :

Ça se passe là-haut, dans les Alpes. Ça se passe là où la neige est immaculée, là où les chamois coursent les marmottes, là où les sommets tutoient les nuages. Ça se passe dans un village paisible jusqu’à l’arrivée des Allemands. C’est la rencontre d’un enfant solitaire et d’un chien sauvage. C’est l’histoire de Sébastien (Félix Bossuet) qui apprivoise Belle. C’est l’aventure d’une amitié indéfectible. C’est le récit extraordinaire d’un enfant débrouillard et attendrissant au coeur de la Seconde Guerre mondiale.  C’est l’odyssée d’un petit garçon à la recherche de sa mère (Margaux Chatelier), d’un vieil homme (Tchéky Karyo) à la recherche de son passé, d’un résistant à la recherche de l’amour, d’une jeune femme en quête d’aventures, d’un lieutenant allemand à la recherche du pardon. C’est la vie de Belle et Sébastien…

Félix Bossuet

Le saviez-vous ? :

  • Nicolas Vanier a directement adapté la série télévisée « Belle et Sébastien » de 1965, créée par Cécile Aubry puisqu’il en reprend la trame.
  • Pour recruter le jeune comédien qui incarnerait Sébastien, le réalisateur a reçu plus de 2 400 candidatures jusqu’à ce qu’il choisisse le jeune Félix Bousset.
  • Le film a été tourné à plus de 80% dans la vallée de la Haute-Maurienne-Vanoise en Savoie.

Ma critique :

Nicolas Vanier sait filmer la nature, la montagne qui est magnifiée dans ce film ! Oui, c’est vraiment très beau, peut-être un peu trop, mais ne boudons pas notre plaisir puisqu’il a beaucoup de qualités. Et la relation entre l’enfant et la chienne parait tellement naturelle qu’à elle seule elle réussi à nous procurer cette rare émotion et nos yeux s’émerveillent devant ces paysages magnifiques. Quand à la thématique sur l’amitié, elle fonctionne malgré sa simplicité. On suit avec un regard naïf les aventures de belle et Sébastiens, une aventure au rythme bien dosé entre l’humour et l’aspect dramatique et qui nous montre également la bravoure des résistants !

Félix Bousset & Tchéry Karyo

Les acteurs sont tous convaincants même si Félix Bossuet ne l’est pas totalement du début à la fin mais pour une première fois, ce n’est pas si catastrophique que ça ! Mention spéciale pour Tchéky Karyo qui campe parfaitement bien les traits de César.

Au sujet de la mise en scène, je n’ai absolument rien à redire. Nicolas Vanier est un maître en la matière tant il maîtrise parfaitement son sujet de prédilection ! Il montre une fois de plus son talent pour filmer les hommes dans l’immensité, les marmottes et les rapaces dans leur milieu naturel. Les vacances de Noël sont souvent un prétexte pour la sortie d’une profusion de films familiaux plus ou moins réussis. Ici, c’est le cas et on est satisfaits du résultat et peuvent rendre nostalgiques la génération qui avait découverte la série en noir et blanc dans les années 60..

Pour conclure, « Belle et Sébastien » est un joli film qui célèbre l’amitié et l’amour de la nature et le charme opère où Vanier impose son indéniable talent par sa manière de filmer la beauté vertigineuse de la montagne.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 15/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s