Brooklyn

Synopsis :

Dans les années 50, attirée par la promesse d’un avenir meilleur, la jeune Ellis Lacey (Saoirse Ronan) quitte son Irlande natale pour tenter sa chance de l’autre côté de l’Atlantique. A New York, sa rencontre avec un jeune homme (Emory Cohen) lui fait vite oublier le mal du pays… Mais lorsque son passé vient troubler son nouveau bonheur, Ellis se retrouve écartelée entre deux pays… et entre deux hommes.

Saoirse Ronan

Le saviez-vous ? :

  • John Crowley adapte le roman du même titre de Colm Toibin qui a connu un joli succès littéraire.
  • Le film a remporté le BAFTA du meilleur film et avait reçu 3 nominations aux Oscars 2016 : meilleur film, meilleure actrice pour Saoirse Ronan et meilleur scénario adapté.
  • Julie Walters et Domhnall Gleeson se retrouvent pour la première fois à l’écran depuis leur collaboration dans Harry Potter et les reliques de la mort – partie 1

Ma critique :

J’aime beaucoup ce film puisqu’il adapte un roman de Colm Toibin et qu’il évoque avec beaucoup de finesse et de pudeur l’exil et du mal de pays, de la rupture avec ses origines, la quête de l’identité et l’ambition que l’on se donne pour trouver sa place dans la vie. Dès le début du film, le spectateur se retrouve dans la peau de l’héroïne, sent son déchirement lors de son départ d’Irlande et de son arrivée aux États-Unis. On vit à travers elle, ses difficultés, son mal du pays et la peine partagée, pour des raisons différentes, avec ses proches. Si le sujet n’est pas original, ni son traitement d’ailleurs, le long-métrage réussit la mission de faire ressentir diverses émotions mais une des véritables qualités du film réside dans son désir de vouloir porter un regard féminin sur le rêve américain, à travers le personnage d’Ellis !

Emory Cohen & Saoirse Ronan

Saoirse Ronan est magnifique et parfaite de retenue et d’une certaine élégance, de la première à la dernière image. On est tout de suite pris d’empathie pour ce personnage. Jim Broadbent participe avec son habituel talent à ce casting tandis que Julie Walters m’a régalé avec ses dialogues savoureux. Les talentueux Emory Cohen et Domhnall Gleeson complètent avec brio le casting qui est remarquable.

La photographie est très belle et la reconstitution est parfaite avec sa reconstitution des années 50 avec une une belle musique avec une jolie délicatesse. En revanche, j’aime un peu moins la deuxième partie du film qui est convenue mais il fait face à des questionnements intéressants. D’un côté, on n’a pas envie d’être trop durs avec ce long-métrage puisqu’on retrouve ici tout ce que le public aime dans ce registre cinématographique à savoir l’élégance, la douceur et la pudeur..

Pour conclure, « Brooklyn » ne restera pas dans les annales mais c’est vraiment un bon film qui a beaucoup de charme grâce à la sublime performance de Saoirse Ronan. Un bon moment !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 15/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s