Les Femmes du 6e étage

Synopsis :

Paris, années 60. Jean-Louis Joubert (Fabrice Luchini), agent de change rigoureux et père de famille « coincé », découvre qu’une joyeuse cohorte de bonnes espagnoles vit… au sixième étage de son immeuble bourgeois.
Maria (Natalia Verbeke), la jeune femme qui travaille sous son toit, lui fait découvrir un univers exubérant et folklorique à l’opposé des manières et de l’austérité de son milieu. Touché par ces femmes pleines de vie, il se laisse aller et goûte avec émotion aux plaisirs simples pour la première fois. Mais peut-on vraiment changer de vie à 45 ans ?

Sandrine Kiberlain & Fabrice Luchini

Le saviez-vous ? :

  • C’est la troisième collaboration entre le réalisateur Philippe Le Guay et l’acteur Fabrice Luchini qui retrouve également pour la 3ème fois Sandrine Kiberlain.
  • Carmen Maura a remporté le César de la meilleure actrice dans un second rôle en 2012.

Ma critique :

C’est typiquement le genre de film qui fait du bien ! Il n’y a pas de pathos et on s’attache tellement à ces personnages.. De plus, la légèreté des propos et des femmes rend moins dramatique l’ensemble, on frôle la comédie mais sérieuse. Ce n’est pas si fréquent les films qui vous donnent du bonheur et le sourire à la fin du générique ! Je trouve ce film à la fois habile et intelligent dans la description et l’observation des rapports de classe. Il nous livre une fine analyse sociale sous les aspects apparemment léger du ton du film. La situation des bonnes espagnoles est parfaitement dépeinte, sans qu’on ne tombe dans le misérabilisme et c’est assez splendide de légèreté !

Berta Ojea, Lola Dueñas, Carmen Maura & Natalia Verbeke

Sandrine Kiberlain, fidèle à elle-même, talentueuse, interprète à merveille son personnage de bourgeoise prisonnière des codes de son milieu, vivant dans sa bulle tandis que Fabrice Luchini s’avère être plus touchant que jamais tant sa performance est d’une très belle sensibilité en mari coincé qui revit et se découvre véritablement au contact de l’amour. Les seconds rôles sont aussi chaleureux notamment la sublime Natalia Verbeke dont sa beauté nous transporte ainsi que l’excellente Carmen Maura.

Au delà du film social qui dénonce une bourgeoisie condescendante et rigide dans une vie figée, ce film est une véritable réflexion sur le bonheur et sur un homme qui n’a jamais eu à faire de choix dans sa vie. Pourquoi cette comédie a rencontré un joli succès inattendu ? La réponse est très simple : parce qu’avec un sujet qui pourrait laisser croire à une grosse comédie pleine de clichés à message social lourdement prononcé, Philippe Le Guay préfère faire une oeuvre étonnement subtile, qui nous fait passer de la franche rigolade à une émotion plus dramatique avec une délicatesse désarmante.. Néanmoins, la fin est assez décevante et attendue dans sa direction qu’il explore…

Pour conclure, « Les Femmes du 6e étage » est une comédie sociale très drôle, finement écrite, emmenée par une belle brochette d’acteurs.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 15/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s