Patients

Synopsis :

Se laver, s’habiller, marcher, jouer au basket, voici ce que Ben (Pablo Pauly) ne peut plus faire à son arrivée dans un centre de rééducation suite à un grave accident. Ses nouveaux amis sont tétras, paras, traumas crâniens…. Bref, toute la crème du handicap. Ensemble ils vont apprendre la patience. Ils vont résister, se vanner, s’engueuler, se séduire mais surtout trouver l’énergie pour réapprendre à vivre. Patients est l’histoire d’une renaissance, d’un voyage chaotique fait de victoires et de défaites, de larmes et d’éclats de rire, mais surtout de rencontres : on ne guérit pas seul.

Pablo Pauly

Le saviez-vous ? :

  • Fabien Marsaud alias Grand Corps Malade met en scène son premier film qui est une adaptation de son roman autobiographique du même nom racontant son année de rééducation dans un centre après un accident.

Ma critique :

Très bien documenté, le film retrace le quotidien des patients, avec leurs inquiétudes et leurs souffrances, les hauts et les bas, mais ces jeunes gens, malgré tout, n’ont pas perdu leur sens de l’humour et vont même se faire des blagues entre eux ! Dès le départ, le film s’impose comme un très bel hommage à la fois au personnel médical qui entoure ces structures, mais surtout aux patients qui luttent pour s’en sortir et continuer à se battre. De plus, il explore un lieu unique qui va progressivement s’élargir, du lit au fauteuil, au couloir et au réfectoire où tous ces personnages vont se rencontrer ! Grâce à la façon dont certains plans sont filmés, on parvient dans beaucoup de séquences à ressentir la douleur ou le désarroi vécu par ces êtres brisés par la vie…

Sofiane Guerrab & Pablo Pauly

Le jeune Pablo Pauly livre une très belle interprétation, sobre et précise tout comme l’ensemble du casting d’ailleurs que je trouve très réussi où chacun des acteurs est très naturel et on s’attache réellement à tous ces protagonistes.

L’écriture du film est vraiment généreuse, on vit avec ces personnages, on encaisse les coups durs avec eux, et on partage leurs moments de joie. Il réussit parfaitement à témoigner de la réalité du handicap et de la rééducation, tout en nous racontant une histoire de potes qui tente de se serrer les coudes dans l’adversité donc c’est un très beau film sur le collectif ! Aborder le handicap sans tomber dans le pathos ? Sans surprises, c’est vraiment réussi puisque l’ascenseur émotionnel fonctionne à plein accompagné d’une bonne dose d’humour et on en ressort plein d’espoir avec l’envie de se battre et de se dire que la vie est belle !

Pour conclure, « Patients » est un premier film vraiment réussi qui se révèle être une formidable leçon de vie grâce à son énergie et sa faculté à ne jamais tomber dans le pathos.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 16/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s