Seul au monde

Synopsis :

Chuck Noland (Tom Hanks), un cadre de Fedex, sillonne le monde pour améliorer les performances de son entreprise et la productivité de ses équipes. Il ne trouve la tranquillité qu’auprès de sa compagne Kelly (Helen Hunt). Mais à la veille de Noël, il reçoit un appel lui annonçant qu’il doit contrôler la livraison d’un colis urgent pour la Malaisie. Il n’en a que pour quatre jours et reviendra pour fêter le Nouvel An avec sa dulcinée.
Chuck quitte Los Angeles à bord d’un petit avion. Mais au-dessus de l’Océan Pacifique, un orage éclate et prend par surprise l’équipage. Le crash est inévitable. Agrippé à un radeau de sauvetage, Chuck s’échoue sur une île déserte. Les jours passent et aucun secours en vue.
Pendant quatre ans, le naufragé va tenter de s’adapter à cet environnement sauvage en surmontant l’épreuve terrible de la solitude.

Tom Hanks

Le saviez-vous ? :

  • Le tournage de ce film s’est étalé en deux ans pour que le réalisateur Robert Zemeckis puisse réaliser son autre film « Apparences ».
  • C’est la deuxième collaboration entre le cinéaste et l’acteur Tom Hanks sept ans après « Forrest Gump ».

Ma critique :

Avec un film presque sans dialogue, on avait peur de s’embêter pendant 2h20 mais on se trompe car on ne s’ennuie pas une seule minute à suivre cette extraordinaire oeuvre sur le courage et la survie et c’est un véritable témoignage d’espoir que Robert Zemeckis nous livre ! On est véritablement tenu en haleine du début à la fin devant la lutte de Chuck à essayer de survivre sur cette île.. De plus, le scénario est vraiment fort en émotions tout en gardant des scènes de tension et il parvient tout de même à attendrir le spectateur pour un simple ballon de volley. En parlant de l’émotion, il faut mentionner la très bonne bande originale qui est vraiment courte et ne se fait entendre que dans les moments les plus propices, pour souligner l’émotion justement. Ainsi, cela donne de longs moments sans musique. Cette absence permet d’accentuer l’effet de solitude du personnage lorsqu’il est seul et perdu sur l’île.

Tom Hanks

Tom Hanks est le seul personnage visible à l’écran pendant plus de 75 minutes de film et sa performance est tout à fait exceptionnelle ! Il tient une grande partie du film sur ses épaules, une performance remarquable à la fois physique et à fleur de peau, les sentiments de son personnage étant très exacerbés par sa solitude. Cela lui a valu un Golden Globes et une nomination aux Oscars bien mérités.

Entre crises d’angoisse, désespoir et discussions philosophiques avec un ballon de volley-ball, on partage avec lui toutes les difficultés qu’impliquent la solitude et l’isolement. Pourtant, malgré le sérieux du sujet, le divertissement n’est jamais mis à l’écart car il se passe beaucoup de choses en plus de 2 heures de solitude.. Il est intéressant de voir comment son personnage évolue tout au long du film: d’abord vivant à cent à l’heure, puis finalement perdant toute notion du temps donc le film s’impose comme une réflexion sur le temps..

Pour conclure, « Seul au monde » est un extraordinaire récit d’aventures qui nous réserve beaucoup de surprises et confronte l’homme à son environnement, porté par l’impérial Tom Hanks.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 18/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s