En Solitaire

Synopsis :

Yann Kermadec (François Cluzet) voit son rêve se réaliser quand il remplace au pied levé, son ami Franck Drevil (Guillaume Canet), au départ du Vendée Globe, le tour du monde à la voile en solitaire. Habité par une farouche volonté de gagner, alors qu’il est en pleine course, la découverte à son bord d’un jeune passager (Samy Seghir) va tout remettre en cause.

François Cluzet

Le saviez-vous ? :

  • Pour son premier film en tant que réalisateur, Christophe Offenstein (ancien directeur de photographe) a travaillé sur le scénario pendant deux ans pour ce projet qu’il connaît très bien puisqu’il a participé à plusieurs éditions du Paris-Dakar donc il connaît bien le monde de la compétition.
  • Pas moins de 18 personnes ont assuré le tournage sur le bateau dans les scènes de pleine mer donc c’était un tournage un peu compliqué.
  • C’est la quatrième fois que François Cluzet et Guillaume Canet se retrouvent sur un tournage d’un film , le précédent étant l’un des plus gros succès de Canet en tant que réalisateur : Les petits mouchoirs

Ma critique :

Nous sommes dans des conditions réelles en pleine mer, sur un vrai bateau, avec aucune prise de vues en studio, et dans une histoire qui raconte une belle aventure humaine montrant la vie et les difficultés des participants du Vendée Globe. Ce tour du monde en 80 jours, tourné du réel, arrive presque à donner le mal de mer pour ma part.. Quant au scénario, même si on peut avoir des doutes sur sa crédibilité, il tient plutôt la route grâce à une écriture qui évite le pathos et joue avec le suspense en évitant les rebondissements improbables. Quand à la relation entre ces deux personnages, elle évolue un peu trop facilement à mon goût mais pour son premier coup d’essai, le réalisateur parvient à rendre avec conviction la fascination que les skippers peuvent avoir pour la mer.

Guillaume Canet

 François Cluzet est vraiment bon et investi dans un rôle assez difficile à aborder en marin mais il faut avouer que c’est un très grand acteur ! Samy Seghir se débrouille assez bien en immigré qui va se lier avec d’amitié avec le personnage de Yann tandis que Virginie Efira se révèle être plus craquante et touchante que jamais malgré un traitement effacé et Guillaume Canet est toujours aussi convaincant.

L’immersion totale dans cette course mythique qu’est « le Vendée Globe » est déjà en soi un très bon argument pour découvrir ce film et je dirais précisément que c’est le gros point fort du court-métrage ! Avec ce premier long-métrage Christophe Offenstein réalise un premier film qui sans être ni très enthousiasmant ni très novateur n’en est pas moins solide avec une réalisation propre et une intrigue sensible. Néanmoins, j’ai trouvé que les scènes sur le bateau très bien filmées tant les sensations et les embûches de la course sont admirablement servies.

Pour conclure, « En Solitaire » est un film qui possède une très bonne immersion dans cette course avec une belle aventure humaine même si le résultat aurait pu éviter quelques faiblesses.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 13/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s