Adieu les cons

Synopsis :

Lorsque Suze Trappet (Virginie Efira) apprend à 43 ans qu’elle est sérieusement malade, elle décide de partir à la recherche de l’enfant qu’elle a été forcée d’abandonner quand elle avait 15 ans.
Sa quête administrative va lui faire croiser JB (Albert Dupontel), quinquagénaire en plein burn out, et M. Blin (Nicolas Marié), archiviste aveugle d’un enthousiasme impressionnant. À eux trois, ils se lancent dans une quête aussi spectaculaire qu’improbable.

Virginie Efira & Albert Dupontel

Le saviez-vous ? :

  • C’est le septième long-métrage d’Albert Dupontel qui est à la fois devant et derrière la caméra.
  • La filiation et la maternité sont des thèmes récurrents dans sa filmographie et on les retrouve comme thématiques dans ce film.
  • La sortie du film a été maintenue au 21 octobre 2020 malgré le contexte du COVID et du couvre-feu où les studios Gaumont ont décidé de la maintenir.

Ma critique :

Que serions-nous sans les films et les salles de cinéma ? Heureusement que cette bombe de comédie est sortie sur grand écran car c’est un film à voir absolument ! Par ces temps compliqués pour les salles de cinéma, quoi de mieux pour soutenir la culture que d’aller voir le nouveau film de Dupontel ? Ici, il distille tous les maux de notre société actuelle et met en scène le mal-être social dans une oeuvre à la fois mélancolique et tendre, où l’amour prend le pas dessus ! Sur le plan technique, c’est une réussite sur tous les niveaux ! Son style et sa personnalité au réalisateur sont ancrés dans cette oeuvre où on reconnaît parfaitement sa patte avec une mise en scène sublime et parfois cartoonesque ; des personnages décalés et en marge de la société et quelques réflexions sociales sur la civilisation moderne.

Virginie Efira

Côté casting, nous avons un trio de choc qu’on n’oubliera jamais : Virginie Efira montre une fois de plus qu’elle est une brillante actrice mais dans ce film, elle explose l’écran avec un naturel déconcertant et son regard, ses expressions sont absolument extraordinaires pour transmettre de l’émotion ! Un futur César de la meilleure actrice en 2021 ? Comme à son habitude, Albert Dupontel est brillant dans son rôle de fonctionnaire désespéré en plein burn-out tandis que Nicolas Marié est absolument remarquable en archiviste aveugle qui est à la fois très drôle et bouleversant. On apprécie les petits caméos inattendus dans cette comédie.

On passe littéralement du rire aux larmes avec une tel naturel, d’émotions en émotions avec de véritables touches de poésie, tant dans l’écriture que dans le visuel et j’exprime mon enthousiasme en disant : qu’est-ce que ça fait du bien de voir ça au cinéma ! Il se pose également comme à son habitude avec une extrême efficacité dans un rôle de dénonciateur de comportements absurdes de notre société, allant de la police à la numérisation mais il délivre surtout un véritable message d’amour ! Quand au final audacieux et bouleversant, il nous rappelle l’importance de s’aimer et de s’entraider dans un monde qui peut paraître parfois compliqué et déshumanisé.

Pour conclure, « Adieu les cons » est un des meilleurs films de Dupontel qui va encore plus loin dans l’émotion mais il garde son burlesque et sa poésie où les acteurs font des merveilles !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 18/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s