Perdrix

Synopsis :

Pierre Perdrix (Swann Arlaud) vit des jours agités depuis l’irruption dans son existence de l’insaisissable Juliette Webb (Maud Wyler). Comme une tornade, elle va semer le désir et le désordre dans son univers et celui de sa famille, obligeant chacun à redéfinir ses frontières, et à se mettre enfin à vivre.

Maud Wyler & Swann Arlaud

Le saviez-vous ? :

  • Erwan Le Duc n’est pas un réalisateur novice dans le milieu du cinéma puisqu’il avait réalisé quelques courts-métrages dont un qui était sélectionné à la Semaine de la Critique en 2016.
  • Le film a été présenté à la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes 2019.

Ma critique :

Dans le milieu du cinéma français, il y a très peu de comédies qui ont l’audace d’être originales et celle-ci ne fait pas exception à la règle puisque c’est une comédie complètement farfelue digne du cinéma de Wes Anderson. L’absurdité est bien le mot qui qualifie ce long-métrage hors du commun qui oscille sans cesse entre humour potache et mélancolie profonde, les péripéties s’accumulent avec un rythme qui ne faiblit pas.. Chaque personnage du film finit par se poser ces questions car c’est une réflexion sur la vie : « Qu’est-ce que réussir sa vie ? » tant il déploie également une réflexion vraiment intéressante sur le sens de de notre existence.

Fanny Ardant, Nicolas Maury, Patience Muchenpach & Swann Arlaud

Maud Wyler excelle dans celui de la fille provocante tandis que Swann Arlaud est une nouvelle fois parfait dans son rôle et ils sont très bien entourés par une très belle galerie de seconds rôles : la grande Fanny Ardant est incandescente et Nicolas Maury est très bien également.

J’aime beaucoup dans ce film comment le cinéaste Erwan Le Duc filme ses personnages dans des situations vraiment burlesques mais derrière tout ce ton décalé, il y a un ton mélancolique à travers toutes ces angoisses existentielles qui animent tous ces personnages ; ce qui en fait un résultat assumé et séduisant.. L’histoire et les dialogues peuvent paraître déroutants, assez ridicules, et pourtant, il se dégage de cette comédie sentimentale, un véritable sens de la poésie ! Enfin, je dirais aussi que c’est une oeuvre invraisemblable mais universelle sur les sentiments humains et on se retrouve assez dans ses personnages totalement décalés.

Pour conclure, « Perdrix » est une comédie romantique qui possède un charme assez inexplicable entre burlesque et tendresse.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 15/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s