Relic

Synopsis :

Lorsqu’Edna (Robyn Nevin), la matriarche et veuve de la famille, disparaît, sa fille Kay (Emily Mortimer) et sa petite-fille Sam (Bella Heathcote) se rendent dans leur maison familiale isolée pour la retrouver. Peu après le retour d’Edna, et alors que son comportement devient de plus en plus instable et troublant, les deux femmes commencent à sentir qu’une présence insidieuse dans la maison. Edna refuse de dire où elle était, mais le sait-elle vraiment…

Emily Mortimer

Le saviez-vous ? :

  • L’idée de ce film qu’a eu la jeune réalisatrice Natalie Erika James était une visite à sa grand-mère, atteinte de la maladie d’Alzheimer mais elle n’a pas reconnue sa fille.

Ma critique :

Qu’est-ce que ça fait du bien de voir ce genre de film qui utilise tous les codes des films d’horreurs afin de les détourner et on voit ça très peu dans le cinéma à l’heure d’aujourd’hui ! Alors, je tiens à préciser que ceux qui s’attendaient à voir un film d’épouvante très premier degré accompagné de son lot de jumpscares risquent de passer à côté du film. Oui, pendant 1h30, le spectateur assiste à un film d’auteur horrifique qui prend le temps de poser les bases pour mieux nous surprendre par la suite et évoque d’une manière très intelligente la sénilité d’une façon peu commune. On plonge littéralement dans l’esprit torturé de cette pauvre femme, tiraillé entre ses pertes de mémoire et ses changements de comportement ! Car l’ambiance est à la fois dérangeante et effrayante qui glace le sang..

Robyn Nevin

Le casting fait partie des gros points forts du film avec trois merveilleuses actrices qui se donnent à fond et sont très inspirées : la mère Emily Mortimer dépassée par les événements, la petite-fille Bella Heathcote, adorable et prête à tout pour aider sa grand-mère (qui est le personnage central) incarnée par l’excellente Robyn Nevin qui livre une performance vraiment inquiétante tout en restant bouleversante par moments.

Si le début du film laissait présager un drame familial assez intimiste, la suite nous surprend vraiment qui explore la démence à travers les yeux de 3 générations de femmes qui se répondent et se complètent merveilleusement. Par petites touches, le film nous émeut tout en nous dérangeant avec une scène finale que je trouve vraiment poétique et d’une puissance mélodramatique rare dans le contexte du film d’horreur.. Attendez-vous à une métaphore qui divisera plus d’un avec une fin très ouverte sur la mort. C’est absolument brillant pour l’un des meilleurs et terrifiants films d’horreurs de l’année !

Pour conclure, « Relic » est un premier long-métrage réussi et oppressant qui fait preuve d’une maîtrise assez impressionnante et qui possède une forte visuelle.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 16/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s