Ready Player One

Synopsis :

2045. Le monde est au bord du chaos. Les êtres humains se réfugient dans l’OASIS, univers virtuel mis au point par le brillant et excentrique James Halliday (Mark Rylance). Avant de disparaître, celui-ci a décidé de léguer son immense fortune à quiconque découvrira l’oeuf de Pâques numérique qu’il a pris soin de dissimuler dans l’OASIS. L’appât du gain provoque une compétition planétaire. Mais lorsqu’un jeune garçon, Wade Watts (Tye Sheridan), qui n’a pourtant pas le profil d’un héros, décide de participer à la chasse au trésor, il est plongé dans un monde parallèle à la fois mystérieux et inquiétant…

Tye Sheridan

Le saviez-vous ? :

  • Deux mois après la sortie de Pentagon Papers, le réalisateur Steven Spielberg adapte le best-seller d’Ernest Cline, publié en 2011.
  • Le film marque la troisième collaboration entre le cinéaste et un de ses acteurs fétiches du moment : Mark Rylance.

Ma critique :

Pour ma part, j’ai été impressionné par ce futur dystopique de 2045, où Internet a évolué et est remplacé par l’OASIS, un univers en réalité virtuelle où les seules limites de création sont l’imagination. Durant 2h20, le spectateur est rapidement plongé dans cet incroyable univers virtuel, où Spielberg n’a rien perdu de sa maestria en terme de narration et de réalisation puisque c’est virtuose, prenant et ahurissant !! Ce long métrage se révèle pas si innocent que ça en fin de compte, avec le message final qui tente de redonner l’importance au monde réel qu’on devrait lui accorder. Tout simplement parce que la réalité est réelle. J’ai énormément aimé le fait que ce monde dépeint possède des clin d’oeils et des références à des oeuvres (cinématographiques) de ces 40 dernières années !

La performance capture de ce film est vraiment fabuleuse puisqu’elle arrive à retransmettre les émotions de tous les acteurs à leurs avatars respectifs : c’est impressionnant ! Tye Sheridan, l’héros, porte à lui seul le film à merveille. Olivia Cooke incarne avec brio son personnage déterminée et forte tandis que Ben Mendelsohn est excellente en antagoniste principal. Le reste du casting est extrêmement plaisant et convaincant avec Mark RylanceSimon Pegg ou encore TJ Miller

Les combats et les effets spéciaux sont spectaculaires, j’avoue que la scène dans l’hôtel (Shining) m’a beaucoup fait rire ! La bande son est fantastique, chaque musique de film est utilisé parfaitement ainsi que de nombreux tubes de la pop culture. Au-delà de toutes ces références dont nous avons remarqué en regardant le film, il dresse quand même un constat sur un monde déshumanisé prêt à vivre par procuration afin d’oublier et de refuser ses propres conditions. Tout au long du film, on s’évade avec grand plaisir dans cette univers virtuel qui donnent lieu d’ailleurs à des séquences éblouissantes comme la scène de la boîte de nuit dans l’OASIS. Les passages du virtuel au réel se font sans problème, c’est fluide, rythmé, puissant et il y a un équilibre parfait entre action, émotion et humour !

Pour conclure, « Ready Player One » est un grand roller-coaster visuel extraordinaire et c’est un des films les plus impressionnants que j’ai vu. Une belle déclaration d’amour aux jeux vidéos, à la pop culture et au cinéma !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 18/20

Bande-annonce :

Un commentaire

  1. Divertissant mais sans plus pour moi. Certes la réflexion est bien là, un peu père la morale quand même tonton Steven. Mais cet univers fait d’une mosaïque de clins d’œil à la génération ne m’a pas vraiment touché. J’ai préféré son film plus adulte, Pentagon Papers (les deux sont en chronique sur le Tour d’Ecran 😉).

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s