Room

Synopsis :

Jack (Jacob Tremblay), 5 ans, vit seul avec sa mère, Ma (Brie Larson). Elle lui apprend à jouer, à rire et à comprendre le monde qui l’entoure. Un monde qui commence et s’arrête aux murs de leur chambre, où ils sont retenus prisonniers, le seul endroit que Jack ait jamais connu. L’amour de Ma pour Jack la pousse à tout risquer pour offrir à son fils une chance de s’échapper et de découvrir l’extérieur, une aventure à laquelle il n’était pas préparé.

Brie Larson & Jacob Tremblay

Le saviez-vous ? :

  • Le film est une adaptation cinématographique du best-seller d’Emma Donoghue, qui s’inspire du fait divers de Jaycee Lee Dugard qui a été enlevée et séquestrée par un couple pendant dix-huit ans..
  • Lenny Abrahamson a tenu à ce que le film soit le plus réaliste possible.
  • Brie Larson a remporté le Golden Globe et l’Oscar de la meilleure actrice pour son rôle qu’elle a préparé d’une manière très intense.

Ma critique :

Le film est clairement scindé en deux parties ; la première est un huit-clos étouffant qui décrit comment se déroule la vie dans cet espace et les tentatives d’évasion. J’ai beaucoup aimé comment le spectateur voit une mère créer un monde pour son enfant, et qui est en sorte une survie possible pour rester enfermés dans cette pièce. Je trouve que le réalisateur arrive parvient à rendre palpable la situation dans laquelle se trouvent la mère et son enfant, en montrant à travers plein de petits détails comment le petit Jack s’est approprié un univers virtuel et comment il imagine le monde extérieur. Comme je vous l’ai dit, cette première partie m’a séduit et touché grâce à sa mise en scène et du point de vue de de l’enfant et cette scène d’évasion est d’une puissance folle !

Jacob Tremblay & Brie Larson

A 27 ans, la belle Brie Larson est époustouflante et hallucinante en mère courage et n’a pas volé son Golden Globes et son Oscar de la meilleure actrice. Elle s’est préparée « à l’américaine » puisqu’elle a maigri et a lu des témoignages de séquestrations. Sa performance est vraiment saisissante et intense et le spectateur sent vraiment qu’elle est totalement habitée par son personnage. On est vraiment pris d’empathie pour cette jeune femme. La révélation du film est sans aucun doute le jeune Jacob Tremblay qui porte le film d’une manière grandiose et il est vraiment impressionnant pour son très jeune âge. Notons également les seconds rôles tous remarquables à commencer par Joan Allen et William H.Macy très justes.

Malheureusement, je suis moins convaincu par la deuxième partie du film qui est moins forte que la première mais néanmoins chargée en émotions même si la difficulté de vivre après cela et de reconstruire n’est finalement qu’abordée laissant la porte ouverte au futur à construire. Il faut se confronter pour la première fois à la société, au regard des autres, dont ses propres parents à elle, avec une complexité de rapport affectif très fort et tendu, avec notamment le grand-père, qui n’arrive pas à éprouver de l’amour pour son petit-fils qu’il découvre et ne voit que le résultat d’un viol et l’incarnation du Mal.

Pour conclure, « Room » est un drame captivant et émouvant, abordant le traumatisme et ses conséquences d’une manière juste malgré une deuxième partie décevante mais les performances de Brie Larson et de Jacob Tremblay sont époustouflantes !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 14,5/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s