Seules les bêtes

Synopsis :

Une femme (Valeria Bruni Tedeschi) disparaît. Le lendemain d’une tempête de neige, sa voiture est retrouvée sur une route qui monte vers le plateau où subsistent quelques fermes isolées. Alors que les gendarmes n’ont aucune piste, cinq personnes se savent liées à cette disparition. Chacune a son secret, mais personne ne se doute que cette histoire a commencé́ loin de cette montagne balayée par les vents d’hiver, sur un autre continent où le soleil brûle, et où la pauvreté́ n’empêche pas le désir de dicter sa loi.

Denis Ménochet

Le saviez-vous ? :

  • Le réalisateur Dominik Moll a adapté le livre « Seules les bêtes » de Colin Neil.

Ma critique :

A la fois un grand thriller enneigé et un drame social, le film est vraiment très réussi ! Cinq personnes, cachant chacune un secret, se retrouvent de près ou de loin impliquées dans ce drame. Avec son talent, le réalisateur détourne les codes du polar, pour raconter une histoire de passions extrêmes et le résultat devient extrêmement passionnant jusqu’à un final maîtrisé..  Au fil de l’histoire et des points de vue, on apprend des éléments supplémentaires tandis que chaque point de vue  oblige le spectateur à revenir et réfléchir sur l’histoire. L’écriture des personnages et leur évolution est particulièrement soigné. Tous les personnages sont vraiment intéressants avec chacun un développement intéressant !

Laure Calamy

Les acteurs sont tous très bons, la palme revient à Valeria Bruni-Tedeschi qui tient là un de ses meilleurs rôles, troublante en épouse dévergondée mais le reste est aussi très bon notamment l’excellente Laure Calamy qui trouve un rôle plus développé et s’avère extrêmement convaincante tandis que Denis Ménochet fait preuve d’une justesse désarmante comme à son habitude. Damien Bonnard continue de prouver son son statut d’étoile montante du cinéma.

On est dans le flou total pendant une grande partie du visionnage, on navigue entre les différents personnages et leurs différents points de vue. Pour ma part, c’est une forme de narration que j’aime particulièrement car elle permet de perdre le spectateur au même titre que les personnages qui sont a l’écran pour ensuite venir nous éclairer et c’est tellement intriguant.. C’est un thriller original aux paysages à couper le souffle et au contraste saisissant et, enfin, la tension dramatique est particulièrement réussie !

Pour conclure, « Seules les bêtes » est un thriller choral très sombre et maîtrisé construit comme un puzzle où le spectateur est amené à un jeu de réflexion, emmené par des comédiens tous remarquables.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 18/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s