Le Labyrinthe 3 : le remède mortel

Synopsis :

Dans ce dernier volet de l’épopée « Le Labyrinthe », Thomas (Dylan O’Brien) et les Blocards s’engagent dans une ultime mission, plus dangereuse que jamais. Afin de sauver leurs amis, ils devront pénétrer dans la légendaire et sinueuse Dernière Ville contrôlée par la terrible organisation WICKED. Une cité qui pourrait s’avérer être la plus redoutable des labyrinthes. Seuls les Blocards qui parviendront à en sortir vivants auront une chance d’obtenir les réponses tant recherchées depuis leur éveil au coeur du Labyrinthe.

Thomas Brodie-Sangster, Dylan O’Brien & Ki Hong Lee

Le saviez-vous ? :

  • La sortie du film a été repoussée d’un an suite à un accident sur le tournage concernant Dylan O’Brien.
  • Il s’agit du 3ème et dernier opus de la saga de dystopie adaptée des livres de James Dashner où le réalisateur Wes Ball a souhaité en faire un seul film.

Ma critique :

Que donne le résultat de l’épisode final de cette trilogie ? Il s’avère être assez convaincant ! J’ai trouvé que le réalisateur Wes Ball a eu la brillante idée de ne pas diviser l’adaptation du dernier roman en deux parties comme l’a fait « Harry Potter« , « Twilight » ou encore « Hunger Games ». Les fans de cette saga avons ainsi une trilogie compacte avec un début, un milieu et une fin bien définis. Nous reprenons l’intrigue 6 mois après les événements du précédent opus, le troisième film se montre de nouveau très bien rythmé et a remonté le niveau à mon sens et élever cette saga avec un final grandiose. Des choses changent et particulièrement vis-à-vis des personnages ; on retrouve de l’action, de l’humour, de l’adrénaline, une amitié forte et des larmes. Dans son ensemble, le long-métrage se veut plus mature et sombre et je sens que le réalisateur aime cet univers et qu’il a voulu faire du mieux possible pour finir sa trilogie malgré des côtés très maladroits..

Kaya Scodelario

Nous retrouvons donc ces personnages avec un immense plaisir et j’avoue que je me suis beaucoup attaché au personnage de Thomas ainsi que ses amis. Ce que j’apprécie le plus dans cet opus est cette alchimie entre nos trois héros : Thomas, Newt et Minho, sont ceux qu’on peut appeler « de véritables amis », presque comme une famille et j’ai vraiment ressenti cela plus particulièrement dans ce dernier volet. Ils sont bien interprétés par des jeunes acteurs talentueux à commencer par Dylan O’Brien convaincant.

L’action est bien menée avec quelques séquences prenantes et spectaculaires telles que la scène d’introduction ou encore la scène d’attaque dans la Ville. L’action est cette fois-ci centrée sur une ville où réside le centre de « WICKED », les images sont superbes, c’est un lieu qui paraît futuriste et immense. Chaque objet, équipement et véhicule est toujours aussi réussi et l’ambiance est encore très plaisante ! Il y a toujours des rebondissements qui nous tiennent en haleine et l’aventure est toujours très entraînante.

Pour conclure, « Le Labyrinthe 3 : le remède mortel » est un dernier volet assez réussi malgré des moments ratés l’ensemble assure un bon spectacle avec un plaisir intact.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 14/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s