Samba

Synopsis :

Samba (Omar Sy), sénégalais en France depuis 10 ans, collectionne les petits boulots ; Alice (Charlotte Gainsbourg) est une cadre supérieure épuisée par un burn out. Lui essaye par tous les moyens d’obtenir ses papiers, alors qu’elle tente de se reconstruire par le bénévolat dans une association. Chacun cherche à sortir de son impasse jusqu’au jour où leurs destins se croisent… Entre humour et émotion, leur histoire se fraye un autre chemin vers le bonheur. Et si la vie avait plus d’imagination qu’eux ?

Omar Sy & Charlotte Gainsbourg

Le saviez-vous ? :

  • Le film est adapté du roman « Samba pour la France » de Delphine Coulin.
  • Il s’agit de la cinquième collaboration entre les réalisateurs Eric Toledano/ Olivier Nakache et leur acteur fétiche Omar Sy.
  • Pour les besoins du rôle, Charlotte Gainsbourg s’est donc renseignée sur le burn-out en lisant des livres et en rencontrant des médecins.

Ma critique :

Ce film traite de sujets graves tels que l’immigration clandestine et les sans papiers en France. Les réalisateurs Nakache et Toledano  traitent le sujet avec précision sans avoir voulu ni dénoncer ni revendiquer quoi que ce soit, juste un état de faits. Ce que j’ai aimé est qu’il n’y a aucune larmoyance mais c’est une réalité qui est traitée avec gravité mais avec une pointe de légèreté et beaucoup humour. Samba porte bien son nom. C’est un film de coeur, de chaleur humaine, d’êtres portant la lumière en eux. On est embarqué dans la danse et vite sous le charme des personnages et des dialogues qui font mouche.

Tahar Rahim & Omar Sy

Omar Sy apparaît extrêmement vrai dans des scènes intimes où il semble réellement embarrassé. Il prouve être un excellent choix et développe un personnage plus profond que ce qu’on avait pu voir dans ses précédents films. Face à lui, Charlotte Gainsbourg dégage beaucoup de charme. Elle incarne fort bien une femme aux allures fragile qui peut exploser d’un moment à l’autre. Sa relation avec Samba fonctionne justement par le naturel d’Alice qui s’adresse à Samba en égal. De son côté, Tahar Rahim apporte beaucoup d’humour et de légèreté à son personnage et c’est assez étrange de le voir dans le registre comique tandis que la belle Izia Higelin est aussi très drôle dans son personnage de grande gueule mais avec un bon coeur.

L’autre thème abordé dans le film est le ravage que le stress peut avoir sur sa propre vie, sociale ou privée et sa santé. Et le personnage d’Alice en est l’exemple même. Je trouve que l’intelligence des réalisateurs est de mêler à des situations difficiles et émouvantes la dose d’humour adéquate sans jamais tomber dans la moquerie. C’est une véritable performance de parvenir à faire rire dans des scènes dramatiques sans tomber dans la lourdeur. C’est tout de même parfois un effet à double tranchant. Car à force de mélanger aussi habilement ces deux genres (le comique et le drame), le spectateur en vient à ne plus savoir comment réagir.

Pour conclure, « Samba » est un film drôle et sensible qui traite d’un sujet délicat et tabou, avec une bonne dose d’humour et de tendresse, porté par d’excellents acteurs.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 16/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s