Les Animaux fantastiques

Synopsis :

New York, 1926. Le monde des sorciers est en grand danger. Une force mystérieuse sème le chaos dans les rues de la ville : la communauté des sorciers risque désormais d’être à la merci des Fidèles de Salem, groupuscule fanatique des Non-Maj’ (version américaine du « Moldu ») déterminé à les anéantir. Quant au redoutable sorcier Gellert Grindelwald, après avoir fait des ravages en Europe, il a disparu… et demeure introuvable.
Ignorant tout de ce conflit qui couve, Norbert Dragonneau (Eddie Redmayne) débarque à New York au terme d’un périple à travers le monde : il a répertorié un bestiaire extraordinaire de créatures fantastiques dont certaines sont dissimulées dans les recoins magiques de sa sacoche en cuir – en apparence – banale. Mais quand Jacob Kowalski (Dan Fogler), Non-Maj’ qui ne se doute de rien, libère accidentellement quelques créatures dans les rues de la ville, la catastrophe est imminente. Il s’agit d’une violation manifeste du Code International du Secret Magique dont se saisit l’ancienne Auror Tina Goldstein (Katherine Waterston) pour récupérer son poste d’enquêtrice. Et la situation s’aggrave encore lorsque Percival Graves (Colin Farrell), énigmatique directeur de la Sécurité du MACUSA (Congrès Magique des États-Unis d’Amérique), se met à soupçonner Norbert… et Tina. Norbert, Tina et sa sœur Queenie (Alison Sudol), accompagnés de leur nouvel ami Non-Maj’ Jacob, unissent leurs forces pour retrouver les créatures disséminées dans la nature avant qu’il ne leur arrive malheur. Mais nos quatre héros involontaires, dorénavant considérés comme fugitifs, doivent surmonter des obstacles bien plus importants qu’ils n’ont jamais imaginé. Car ils s’apprêtent à affronter des forces des ténèbres qui risquent bien de déclencher une guerre entre les Non-Maj’ et le monde des sorciers.

Eddie Redmayne

Le saviez-vous ? :

  • L’auteur des livres de la saga, J.K.Rowling, écrit elle-même le scénario d’un film pour la première fois.
  • Le réalisateur David Yates avait également réalisé les quatre derniers volets de la saga Harry Potter dont il connaît parfaitement cet univers.
  • Quatre autres suites du film ont été prévues pour cette saga.

Ma critique :

Pour beaucoup, la saga Harry Potter n’est pas qu’une série de romans, c’est une tranche de vie. Une grande partie des lecteurs ont vieillis en même temps que les personnages, nous accompagnant pendant toute l’adolescence parfois. Ce monde fictif, qui nous a tant fait rêver, est donc bien plus qu’une simple histoire fantastique !  Les quelques références aux films Harry Potter feront plaisir aux fans et on retrouve l’une des principales forces de cette univers magique : l’émerveillement. On découvre dans chacun un monde dont on ignore beaucoup de choses, un monde qui semble féerique mais qui a ses aspects obscurs également. Un monde qui, lorsqu’on le regarde avec des yeux d’enfants, fait rêver. C’est extraordinaire de se rendre compte que même 15 ans après, cette magie prend toujours sur le spectateur.

Dan Fogler, Katherine Waterston, Alison Sudol & Eddie Redmayne

La saga magique a été composée depuis le début de très bons acteurs et c’est toujours le cas encore aujourd’hui. Eddie Redmayne est formidable dans le rôle principal et ses collègues, Katherine Waterston, Alison Sudol, Colin Farrell et Ezra Miller le sont tout autant. Dan Fogler est quant à lui une agréable surprise, il apporte avec son personnage beaucoup d’humour au récit.

Le principal défaut du film (qu’on lui pardonne également) repose sur le scénario, qui semble quand même très haché pendant la diffusion du film. Le développement des personnages est totalement absent, les explications de comment fonctionne cet univers sont assez maladroites et je n’ai pas eu le sentiment que David Yates savait où il allait. De plus, les problématiques auraient pu être plus approfondies (le dilemme de la cohabitation entre Non-Majs et sorciers, les relations entre humains et animaux, la philosophie du « pour le plus grand bien »…). La musique de James Newton Howard donne un ton aussi très singulier au film, et les monstres sont bourrés de créativité, donnant à des scènes d’actions et d’aventure assez spectaculaires et magnifiques à regarder donc c’est un enchantement pour tout le monde !

Pour conclure, « Les Animaux fantastiques » est un film assez plaisant de bout en bout avec des séquences éblouissantes même si on est loin de la saga merveilleuse d’Harry Potter mais ne boudons pas notre plaisir !

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 16/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s