Greenland – Le dernier refuge

Synopsis :

Une comète est sur le point de s’écraser sur la Terre et de provoquer un cataclysme sans précédent. John Garrity (Gerard Butler) décide de se lancer dans un périlleux voyage avec son ex-épouse Allison (Morena Baccarin) et leur fils Nathan pour rejoindre le dernier refuge sur Terre à l’abri du désastre. Alors que l’urgence devient absolue et que les catastrophes s’enchainent de façon effrénée, les Garrity vont être témoin du meilleur comme du pire de la part d’une humanité paniquée au milieu de ce chaos.

Morena Baccarin & Gerard Butler

Le saviez-vous ? :

  • A la base, le réalisateur Neill Blomkamp et l’acteur Chris Evans devaient prendre les manettes mais en raisons des soucis d’emplois du temps, c’est le cinéaste Ric Roman Waugh qui s’en charge avec Gerard Butler dans le rôle principal.
  • Par ailleurs, le film signe les retrouvailles entre le réalisateur et Gerard Butler un an après « La Chute du Président ».

Ma critique :

Sans grande surprise, le film reprend tous les codes des films catastrophes du même genre sans pour autant tomber dans une surcharge d’action. Néanmoins, il a le mérite d’avoir de bonnes intentions notamment sa première heure que je trouve tendue et excellente et cela s’annonçait comme un spectacle où on en prend plein la vue ! C’est une aventure qui met plus en avant les personnages pour le côté plus intimiste que les films catastrophes habituels auxquels on a l’habitude d’en voir trop souvent ces dernières années. Les effets spéciaux ont beau être de bonne qualité et on se prend complètement au jeu de ce chaos sans nom.. Alors, oui, le film a ses maladresses mais il a parfaitement fait ressentir la détresse de l’humanité face à l’extinction et sa volonté de survivre.

Gerard Butler

C’est toujours un plaisir de revoir Gerard Butler dans un film où il sauve le monde ; enfin, ici, il fait tout pour sauver sa famille du danger! Notons que sa sobriété est plus mise en avant que dans les autres films où on a l’habitude de le voir et il fait même preuve d’une belle émotion. Quand à Morena Baccarin, elle est assez convaincante dans la peau de son personnage courageux.

Comme je le disais, c’est un peu dommage que le film s’essouffle dans sa seconde partie puisque tous les clichés sont réunis à notre grand désespoir ainsi que des ficelles scénaristiques souvent poussés un peu trop loin à mon goût.. C’est très attendu et c’est un peu regrettable qu’il ne tient pas à faire aussi bien que la première heure avec ce récit apocalyptique au tempo qui est incroyable mais en tant qu’un des rares blockbusters de cet été 2020, il s’en tire plutôt bien et signe un cahier des charges réussi ! La thématique au cœur du long-métrage s’avère donc être principalement les comportements humains, fortement marqués par l’individualisme et l’absence d’humanité face à une telle situation.

Pour conclure, « Greenland – Le dernier refuge » est un film spectaculaire qui mise plutôt sur le côté humain en situation de crise, mise en scène d’une manière réaliste.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 14/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s