Photo de famille

Synopsis :

Gabrielle (Vanessa Paradis), Elsa (Camille Cottin) et Mao (Pierre Deladonchamps) sont frères et sœurs, mais ne se côtoient pas. Surtout pas. La première est « statue » pour touristes, au grand dam de son fils ado. Elsa, elle, est en colère contre la terre entière et désespère de tomber enceinte. Et Mao, game designer de génie chroniquement dépressif, noie sa mélancolie dans l’alcool et la psychanalyse.
Quant à leurs parents, Pierre (Jean-Pierre Bacri) et Claudine (Chantal Lauby), séparés de longue date, ils n’ont jamais rien fait pour resserrer les liens de la famille.
Pourtant, au moment de l’enterrement du grand-père, ils vont devoir se réunir, et répondre, ensemble, à la question qui fâche : « Que faire de Mamie ? »

Vanessa Paradis, Chantal Lauby & Camille Cottin

Le saviez-vous ? :

  • C’est le deuxième long-métrage de la réalisatrice Cécilia Rouaud qui aborde à nouveau le thème de la famille six ans après « Je me suis fait tout petit » où elle retrouve Vanessa Paradis.

Ma critique :

C’est un film qui parlera à chacun, de près ou de loin. Beau, dramatique et émouvant, , il dresse ici le portrait d’une famille décomposée et éparpillée, se réunissant malgré eux suite à l’enterrement de leur grand-père. La grand-mère reste le thème central de la continuité de leurs échanges. C’est une comédie dramatique chorale, qui valse d’un protagoniste à l’autre… mais nous connaissons dès le début le lien qui unit tout ce petit monde. Le scénario est plutôt bon dans son ensemble mais je trouve que seul le personnage de Vanessa Paradis est le mieux écrit mais malheureusement, ce n’est pas le cas pour son frère et sa soeur… En effet, ils sont plutôt mal exploités car on reste vraiment à la surface sans grand éclat.

Jean-Pierre Bacri & Camille Cottin

Le casting est vraiment très bon dans son ensemble, Vanessa Paradis est parfaite dans son rôle de mère pleine d’amour pour son fils en pleine crise d’adolescence, Camille Cottin est très juste dans ce registre (même si nous n’avons pas l’habitude de la voir dans ce registre), Pierre Deladonchamps est aussi bon dans son rôle de paumé mélancolique tandis que les parents, incarnés par Chantal Lauby et Jean-Pierre Bacri sont à la fois hilarants et émouvants.

Honnêtement, je trouve que le film cherche vraiment à tirer les larmes aux spectateurs à certains moments mais je reconnais que la fin est très belle ! Le film, dont les dialogues oscillent entre comédie et tendresse, montre très bien cette fissure émotionnelle qui va les obliger à prendre leur vie en main. Car refuser d’accepter que la grand-mère aille en maison de retraite, c’est aussi refuser de grandir, de quitter cette protection de leur enfance, et d’accepter aussi sa propre fin. C’est surtout se remettre en question, voir ou l’on en est sur son propre chemin, sans retour possible en arrière. C’est faire des choix qu’on n’avait pas forcément envie de faire, c’est se poser face aux routes possibles et tenter de choisir la bonne.

Pour conclure, « Photo de famille » est un assez bon film qui sur la parentalité, la nostalgie et les souvenirs d’enfance qu’on ne quitte jamais tout à fait, avec une belle brochette de comédiens tous talentueux.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 14/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s