La Ligne verte

Synopsis :

Paul Edgecomb (Tom Hanks), pensionnaire centenaire d’une maison de retraite, est hanté par ses souvenirs. Gardien-chef du pénitencier de Cold Mountain en 1935, il était chargé de veiller au bon déroulement des exécutions capitales en s’efforçant d’adoucir les derniers moments des condamnés. Parmi eux se trouvait un colosse du nom de John Coffey (Michael Clarke Duncan), accusé du viol et du meurtre de deux fillettes. Intrigué par cet homme candide et timide aux dons magiques, Edgecomb va tisser avec lui des liens très forts.

Tom Hanks & Michael Clarke Duncan

Le saviez-vous ? :

  • C’est une adaptation du roman du même nom de Stephen King qui a rencontré un grand succès.
  • Le film a été nommé 4 fois aux Oscars mais il est reparti bredouille et est reparti avec aucune statuette.
  • Le réalisateur Frank Darabont signe ici son deuxième long-métrage.

Ma critique :

Durant plus de 3 heures, nous sommes emprisonné avec ces personnages dont on ne peut que s’y attacher. C’est tout simplement l’un des drames les plus puissants que j’ai vu de toute ma vie ; il m’a tellement bouleversé sur tout les points ! Je vous jure qu’à la fin du film, j’ai vraiment pleuré tellement cette oeuvre est d’une intensité monstrueuse. 3h, vous dites ? N’ayez surtout pas peur… Je ne les ai pas vues passer… Des moments forts, de peur, de tristesse et même de rire aussi bizarre que cela puisse paraître… La preuve que l’humanité existe aussi dans le couloir de la mort et que tout homme, quoiqu’il ait fait, a le droit à un minimum de respect ! On a vraiment l’impression de faire partie du film momentanément, d’être aux côtés des personnages. Si certaines scènes donnent la chair de poule, il est impossible de garder les yeux secs.

Michael Duncan Jones

Fidèle à lui même, Tom Hanks livre une magnifique prestation toujours dans une certaine sobriété mais c’est vraiment devenu mon acteur préféré de tous les temps ! J’ai toujours adoré cet acteur, il m’a souvent soit fait hurlé de rire, soit ému et là c’est l’émotion qu’il connaît très bien. Mais tout le mérite du film revient également à l’émouvant et très regretté Michael Clarke Duncan qui, je ne comprends pas pourquoi, n’a pas remporté l’Oscar du meilleur second rôle. Notre si bon John , prisonnier tout simplement immense, charismatique aux pouvoirs surnaturels, influant sur la vie de nos gardiens de prison. Doug Hutchison incarne très bien le gardien absolument ignoble dont on ne peut que détester son personnage.

Il n’y a pas beaucoup de films qui on eu la force de nous faire pleurer, mais celui-ci n’a pas eu besoin de recourir a la force pour nous faire avoir une immense émotion même après plusieurs visionnages et pour cela, je dis tout simplement chapeau ! Plus qu’un simple drame, c’est un très grand chef-d’oeuvre qui joue sur des émotions fortes et c’est un grand moment de cinéma. C’est l’un des films où le fantastique ne vient pas perturber la bonne tenue générale du scénario et à chaque revisionnage, on voudrait qu’un événement joyeux vienne changer la donne ! Je le recommande pour ceux qui ne l’aurait pas encore vu car c’est une oeuvre bouleversante qui ne perdra jamais sa force et son statut de film culte.

Pour conclure, « La Ligne verte » est un monument de cinéma à voir et à revoir tant la perfection existe bien dans ce film.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 20/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s