Hunger Games – L’embrasement

Synopsis :

Katniss Everdeen (Jennifer Lawrence) est rentrée chez elle saine et sauve après avoir remporté la 74e édition des Hunger Games avec son partenaire Peeta Mellark (Josh Hutcherson). Puisqu’ils ont gagné, ils sont obligés de laisser une fois de plus leur famille et leurs amis pour partir faire la Tournée de la victoire dans tous les districts. Au fil de son voyage, Katniss sent que la révolte gronde, mais le Capitole exerce toujours un contrôle absolu sur les districts tandis que le Président Snow (Donald Sutherland) prépare la 75e édition des Hunger Games, les Jeux de l’Expiation – une compétition qui pourrait changer Panem à jamais…

Jennifer Lawrence & Josh Hutcherson

Le saviez-vous ? :

  • Le film est adapté du second roman de la saga littéraire de Suzanne Collins : Hunger Games.
  • Francis Lawrence a également réalisé les deux derniers volets de cette saga et signe avec ce film, son premier coup d’essai des Hunger Games.

Ma critique :

C’était l’un des films que j’attendais le plus d’impatience de 2013 et personnellement, je trouve ce deuxième volet encore plus réussi que son prédécesseur ! Sur le papier, cet opus donnait l’impression d’un Hunger Games 1 bis mais rassurez-vous, il n’en est rien. Si l’arc narratif est sensiblement le même, il permet au spectateur d’entrer en profondeur dans la psychologie des personnages, chose qui manquait cruellement au premier volet. On peut dire que le réalisateur maîtrise parfaitement son film car il réussit à nous emmener dans la première partie, plutôt encrée dans la politique et les réflexions sur une société qui vit dans une sorte de dictature autoritaire, et réussit également à nous emporter dans une seconde partie plus musclée et intense dans un survival spectaculaire au cœur d’une jungle tropicale inquiétante.

Sam Claflin

Inconnue à l’époque de la sortie du premier volet, on peut dire que l’année 2013 est l’année de l’actrice oscarisée Jennifer Lawrence puisqu’elle nous offre une interprétation puissante et fait preuve d’une impressionnante constance. On note également  l’évolution de Peeta, remarquable et bien traitée, incarné avec brio par Josh Hutcherson. Les seconds rôles sont également très bons, à commencer par Elizabeth Banks qui est excellente dans le rôle d’Effie avec ses costumes et coiffures extravagants tandis que les méchants, incarnés par les grands Donald Sutherland et Philip Seymour Hoffman sont aussi charismatiques qu’intrigants et redoutables. Nous faisant ainsi présager le pire, en terme de manigances et de complots, pour les deux prochains films.

Le réalisateur nous entraîne dans la vision d’un Etat autoritaire qui n’hésite pas à se servir de châtiments corporels comme flagellation ou exécutions pour faire respecter sa loi et empêcher la population d’entrer en pleine rébellion. La propagande télévisuelle est également critiquée au sein de la première partie où il nous est montré la mise en scène des programmes TV et le film n’oublie évidemment pas de dénoncer les jeux de télé réalités, critique déjà entamé dans le premier film. Ensuite, le triangle amoureux est très bien exploitée et reste ainsi fidèle au livre. Le spectacle est également présent puisque le film est plus intense et possède le même degré de violence que le premier avec des scènes intenses et puissantes et la fin du film est excellente !

Pour conclure, « Hunger Games – L’embrasement » est donc une bonne suite, très fidèle au livre, surpasse son prédécesseur et se révèle plus intense, plus violent et plus spectaculaire.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 16/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s