Les Parfums

Synopsis :

Anne Walberg (Emmanuelle Devos) est une célébrité dans le monde du parfum. Elle crée des fragrances et vend son incroyable talent à des sociétés en tout genre. Elle vit en diva, égoïste, au tempérament bien trempé. Guillaume (Gregory Montel) est son nouveau chauffeur et le seul qui n’a pas peur de lui tenir tête. Sans doute la raison pour laquelle elle ne le renvoie pas.

Emmanuelle Devos & Grégory Montel

Le saviez-vous ? :

  • C’est le deuxième long-métrage de Grégory Magne qui a eu un parcours atypique et retrouve pour sa deuxième collaboration avec l’acteur Grégory Montel, huit ans après son premier film : « L’Air de rien ».

Ma critique :

Après une période de privation sur grand écran, on est contents de revenir au cinéma pour voir un film. Honnêtement, ce petit film est bien sympathique avec une rencontre improbable qui en rappellera de nombreux autres au cinéma mais ce duo manque de réelles fulgurances dans un déroulement assez classique mais il est rare de noter qu’on assiste à une amitié sincère entre un homme et une femme dans le paysage du cinéma français. Néanmoins, je trouve que le réalisateur traite ses personnages avec beaucoup d’humanité et à notre plus grand soulagement, sans manichéisme.  L’ensemble dégage donc de bonnes ondes mais j’ai trouvé qu’avec une idée de départ originale, le film aurait gagné à être plus pimenté, avec un peu plus de folie…

Emmanuelle Devos

Dans un rôle taillé sur mesure, Emmanuelle Devos crève l’écran en diva et nous offre une performance impériale où elle arrive en une fraction de seconde à nous transmettre une palette d’émotions tandis que Grégory Montel montre une nouvelle fois sa finesse dans son jeu d’acteurs et qui est un formidable comédien qui monte de plus en plus.

On y découvre les débouchés très variés de cette activité qui a très peu exploitée au cinéma : la parfumerie. Sans en exprimer les détails, c’est également l’occasion pour nous de découvrir la profession de nez qui doit restituer les senteurs et provoquer des odeurs. On ne tombe pas dans les clichés les plus vus ces derniers temps mais il n’y a pas vraiment de surprises en 1h40. C’est plaisant, c’est charmant, on passe tous un bon moment mais ça s’arrête là.. L’aspect social n’est pas négligé, évoqué sans excès démonstratifs, et contribue à faire un résultat assez honorable mais ça manque de caractère.

Pour conclure, « Les Parfums » est une jolie petite comédie tendre et lumineuse mais qui manque cruellement de folie pour en faire un résultat extravagant.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 13/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s