Harry Potter et la Coupe de Feu

Synopsis :

La quatrième année à l’école de Poudlard est marquée par le « Tournoi des trois sorciers ». Les participants sont choisis par la fameuse « coupe de feu » qui est à l’origine d’un scandale. Elle sélectionne Harry Potter (Daniel Radcliffe) alors qu’il n’a pas l’âge légal requis !
Accusé de tricherie et mis à mal par une série d’épreuves physiques de plus en plus difficiles, ce dernier sera enfin confronté à Celui dont on ne doit pas prononcer le nom, Lord V (Ralph Fiennes).

Emma Watson, Rupert Grint & Daniel Radcliffe

Le saviez-vous ? :

  • C’est le quatrième film adapté de la saga littéraire de J.K.Rowling.
  • Pour succéder à Alfonso Cuaron, les producteurs ont décidé de confier la franchise à un nouveau réalisateur : le Britannique Mike Newell.
  • Avec une durée de 2 heures et 35 minutes, c’est le plus long des épisodes de la saga magique.

Ma critique :

Le quatrième épisode marque la fin définitive de l’enfance de nos héros favoris avec une noirceur qui annonce le gros changement de la saga! Même si beaucoup de scènes ont été coupées pour faire court, on retrouve quand même l’esprit du livre. Mike Newell a le mérite de ne pas nous ennuyer, on ne voit pas les 2h30 passer, même si le fan des romans que je suis est un peu agacé par des détails qui ont été oubliés.. Malgré tout, le résultat est assez moderne et palpitant, il bénéficie d’une très belle mise en scène et d’effets, de décors et de séquences d’action renversants. Grâce à une mise en scène efficace, l’intrigue se tient dans son ensemble et est même rendue captivante avec cette atmosphère toujours présente et magique.

Daniel Radcliffe

Au niveau des acteurs, le trio de choc Daniel Radcliffe/Rupert Grint/ Emma Watson jouent même de mieux en mieux au fur et à mesure des films et deviennent vraiment ado et n’ont plus du tout leur petit coté enfantin qu’ils auraient pu avoir dans les trois précédents films. Par contre, mention spéciale à Ralph Fiennes qui interprète avec brio le rôle de Voldemort, menaçant et terrifiant, qui n’apparaît certes pas longtemps mais on ne peut pas oublier sa prestation. Maugrey Fol Oeil est magistralement interprété par Brendan Gleeson au top de sa forme mais certains personnages sont aussi sacrifiés comme je l’évoquais pour le précédent volet.

Chaque spectateur entre dans une autre dimension avec l’apparition de ce tournoi qui va complètement changer la donne des précédents volets donc on peut dire que cette si merveilleuse saga s’adresse à un public plus mature et non plus destiné à l’enchantement qui pouvait agacer ou ennuyer les parents.. Ici, le réalisateur installe dans son dernier acte du récit des éléments dramatiques qui viennent perturber cette tranquillité que l’on croyait inchangeable et nous offre même des sueurs froides ! Le film marque aussi un tournent avec sa première mort d’envergure qui a marqué plus d’un lecteur/spectateur..

Pour conclure, « Harry Potter et la Coupe de Feu » est un quatrième opus réussi, placé sous le signe de la noirceur et de la maturité tout en n’oubliant pas la fidélité de l’oeuvre.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 16/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s