Le Dîner de cons

Synopsis :

Tous les mercredis, Pierre Brochant (Thierry Lhermitte) et ses amis organisent un dîner où chacun doit amener un con. Celui qui a trouvé le plus spectaculaire est declaré vainqueur. Ce soir, Brochant exulte, il est sur d’avoir trouvé la perle rare, un con de classe mondiale: Francois Pignon (Jacques Villeret), comptable au ministère des Finances et passionné de modèles réduits en allumettes. Ce qu’il ignore c’est que Pignon est passe maître dans l’art de déclencher des catastrophes.

Francis Huster, Jacques Villeret & Thierry Lhermitte

Le saviez-vous ? :

  • Pour ce film, Francis Veber adapte sa propre pièce de théâtre du même nom dans laquelle Jacques Villeret jouait le même rôle.
  • Nommé 6 fois aux Césars 1999, il obtient trois récompenses : meilleur adaptation pour Veber, meilleur acteur pour Jacques Villeret et meilleur acteur dans un second rôle pour Daniel Prévost.
  • Le film est un grand succès au box-office avec plus de 9 millions d’entrées au cinéma en France.

Ma critique :

Je comprends très bien qu’au premier abord, l’histoire peut mettre très mal à l’aise le public mais très vite, on oublie vite ce côté dérangeant devant un humour noir parfaitement maîtrisé et des scènes tellement hilarantes à pleurer de rire ! Le film va à toute allure et, comme Brochant, pas une minute on ne va pouvoir se reposer. Il faut dire que Pignon est un maître involontaire dans l’art de gaffer. D’où un nombre incalculable de fous rires grâce à ses hallucinants quiproquos, des extraordinaires joutes verbales et des scènes cultes qui marquent l’histoire de la comédie française ! Les 1h15 que durent le film sont une suite ininterrompue de moments plus drôles les uns que les autres et c’est vraiment à se tordre de rire et bien entendu, il y a cette morale sur les apparences trompeuses,et sur le respect à avoir les uns envers les autres.

Jacques Villeret & Daniel Prévost

Le duo Jacques Villeret /Thierry Lhermitte fonctionne à merveille et fait des étincelles pour notre plus grand plaisir ; les deux acteurs sont tout simplement extraordinaires dans leurs rôles respectifs et ils sont très bien entourés par une belle brochette de seconds rôles avec notamment Catherine Frot qui incarne la maîtresse « nymphomane » ou encore Daniel Prévost qui est juste magistral en contrôleur fiscal.

On aurait pu craindre un essoufflement rapide de l’intrigue ou une mise en scène inégale mais le talent de Francis Veber, digne d’un chef d’orchestre, permet au film de bénéficier d’un rythme sans fausse note. Idem pour le final, qui aurait pu être affreusement moralisateur mais la scène montre autre chose (sans trop en dévoiler)… Les situations comiques, malgré leur classicisme, ne manquent pas de faire rire entre les nombreuses maladresses au téléphone et on remarque que l’humour est principalement axé sur la maladresse du personnage principal et c’est une comédie qui n’a pas pris une seule ride à notre plus grand bonheur !

Pour conclure, « Le Dîner de cons » est une des comédies les plus incontournables du cinéma français, mélangeant avec brio légèreté et humour, où le résultat est plus qu’hilarant, servi par des acteurs extraordinaires.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 19/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s