Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban

Synopsis :

Sirius Black (Gary Oldman), un dangereux sorcier criminel, s’échappe de la sombre prison d’Azkaban avec un seul et unique but : retrouver Harry Potter (Daniel Radcliffe), en troisième année à l’école de Poudlard. Selon la légende, Black aurait jadis livré les parents du jeune sorcier à leur assassin, Lord Voldemort, et serait maintenant déterminé à tuer Harry…

Emma Watson, Daniel Radcliffe & Rupert Grint

Le saviez-vous ? :

  • Il s’agit de l’adaptation cinématographique du troisième volet de la saga « Harry Potter » de J.K.Rowling où le réalisateur Alfonso Cuaron succède à Chris Columbus.
  • Interprète du directeur Dumbledore, Michael Gamblon remplace l’acteur Richard Harris suite à son décès.

Ma critique :

C’est toujours une étape cruciale de quitter l’enfance et l’innocence et tout ce qu’on peut dire sur ce troisième volet (qui est, à mes yeux, le meilleur opus de cette saga), est que le réalisateur mexicain Alfonso Cuaron se charge de faire rentrer les jeunes personnages dans l’adolescence et la noirceur pour l’ambiance.. Ayant revu la saga à la télévision ces dernières semaines, je trouve que ce film est celui qu’on ressent plus le sentiment de la peur qui plane sur Poudlard. Après une scène d’introduction vraiment hilarante, l’atmosphère sombre commence à se mettre en place avec une mise en scène extrêmement brillante où il laisse son empreinte dans cet univers.. Oui, la magie est toujours présente, tout comme quelques touches d’humour, de légèreté ainsi que l’émotion et résultat ; c’est un cocktail très réussi et savoureux !

Gary Oldman

On ne peut que féliciter toute la distribution qui contribue une nouvelle fois à la réussite de la saga : le trio Daniel Radcliffe, Rupert Grint et Emma Watson s’améliore de plus en plus ! On les voit grandir au fur et à mesure que les années Poudlard passent, comme ceux de ma génération qui ont grandi avec Harry Potter, et on s’attache énormément à eux. Michael Gamblon incarne un très bon Dumbledore, certes différent des deux premiers opus tandis que l’excellent et regretté Alan Rickman est toujours aussi parfait dans la peau de l’ambigu Severus Rogue, tandis que les nouveaux Gary Oldman, David Thewlis, Emma Thompson et Timothy Spall s’en sortent plus que très bien, alors que Maggie Smith est toujours aussi parfaite dans son rôle mais son personnage est un peu sacrifié..

En 2h20, Cuaron fait preuve d’une grande maîtrise de son récit ; parfois, il sait prendre son temps lorsque c’est nécessaire et il accélère le rythme à d’autres moments (notamment la dernière heure du film, magistrale). Malheureusement, avec ce troisième opus commence aussi la perte de fidélité aux livres (ce qui est fort regrettable) mais il reste assez proche du tome 3 mais d’importants passages de celui-ci ont été supprimés… La première chose qui marque un changement évident comparé aux deux précédents volets, c’est la mise en scène d’Alfonso Cuaron que je pourrais presque qualifier d’impeccable et de parfait. Il joue beaucoup sur les couleurs froides et sombres et les lumières ainsi que les ombres pour marquer un changement d’ambiance très différent !

Pour conclure, « Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban » est le meilleur opus qui sort du lot où il gagne en intensité grâce à son côté sombre et sa mise en scène magistrale.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 19/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s