Les Aventures de Rabbi Jacob

Synopsis :

Victor Pivert (Louis de Funès), homme d’affaires irascible et foncièrement xénophobe, se rend à Paris pour le mariage de sa fille. Victime d’un accident de la route sans gravité, il entre dans une usine de chewing-gum pour trouver du secours. Là, il croise le chemin de dangereux terroristes qui s’apprêtent à éliminer un leader révolutionnaire nommé Slimane (Claude Giraud). Celui-ci parvient à s’échapper aux côtés de Victor Pivert. Les deux hommes gagnent l’aéroport d’Orly, bientôt suivis par leurs ravisseurs. Pour leur échapper, ils n’auront d’autre choix que de se déguiser en rabbins. Pivert est alors pris pour Rabbi Jacob, sommité new-yorkaise attendue en grande pompe par la communauté juive de la rue des Rosiers…

Le saviez-vous ? :

  • La sortie du film fut programmée un an à l’avance et tomba malheureusement au même moment que la guerre du Kippour..
  • Il marque la quatrième et dernière collaboration entre Gérard Oury et Louis de Funès.
  • Le film a totalisé plus de 7 millions d’entrées en France.

Ma critique :

Lorsqu’on évoque « Rabbi Jacob », chacun d’entre nous a une scène culte en tête et des répliques jouissives ; que ce soit la scène du chewing-gum ou de la danse, c’est une comédie à laquelle on n’oubliera jamais ! Comment résister à l’appel de Louis de Funès qui triomphe dans ce film ? Tout d’abord, elle osait vraiment faire rire avec un sujet politique et sérieux.. Au-delà de cet humour qui nous fait tous pleurer de rire et ses scènes d’une cocasserie inouïes, le message subtilement dissimulé nous touche : le racisme superficiel, purement verbal et préjugé s’efface lorsque l’on apprend à connaitre l’autre dans la valeur de sa personne, de sa culture, de sa religion. On le connait pas coeur et on prend toujours plaisir à voir et revoir à la télévision cette comédie culte.

Louis de Funès & Claude Giraud

Quand on revoit le film, on se rend compte une fois de plus à quel point cet acteur légendaire qu’était Louis de Funès nous manque terriblement.. On aimerait tant qu’il soit encore là, avec ses mimiques inimitables et son talent plus que remarquable nous fait dire qu’il est tout simplement irremplaçable.. Notons également les courtes participations de Gérard Darmon et de Miou-Miou.

Le scénario peut paraître assez lourd par moment mais il remplit tout de même haut la main sa fonction de divertissement. Et puis le petit message de tolérance et de rapprochement entre les peuples et les religions est toujours d’actualité mais il est important de souligner à quel point le ton n’est pas moraliste et la priorité reste le rire et le divertissement grâce à une intrigue riche en rebondissements et quiproquos. Donc, 47 ans plus tard, les décors du film ont bien changé, mais le fond du propos est toujours actuel,et rares sont ceux, aujourd’hui, qui savent sérieusement le dénoncer avec un mélange très réussi entre humour et légèreté !

Pour conclure, « Les Aventures de Rabbi Jacob » est un incontournable de la comédie française qui a traversé le temps et les générations.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 19/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s