Papicha

Synopsis :

Alger, années 90. Nedjma (Lyna Khoudri), 18 ans, étudiante habitant la cité universitaire, rêve de devenir styliste. A la nuit tombée, elle se faufile à travers les mailles du grillage de la Cité avec ses meilleures amies pour rejoindre la boîte de nuit où elle vend ses créations aux  » papichas « , jolies jeunes filles algéroises. La situation politique et sociale du pays ne cesse de se dégrader. Refusant cette fatalité, Nedjma décide de se battre pour sa liberté en organisant un défilé de mode, bravant ainsi tous les interdits.

Lyna Khoudri

Le saviez-vous ? :

  • Le film est présenté dans la section Un Certain Regard au Festival de Cannes 2019.
  • En français algérien, « papicha » est un mot désignant une jeune fille coquette.
  • Lyna Khoudri a remporté le César du meilleur espoir féminin en 2020.

Ma critique :

Ce film, vraiment remarquable, traite d’une période de l’histoire d’Algérie qui n’a pas été mise en lumière jusqu’à aujourd’hui et il permet de saisir l’impact de la montée de l’islamisme sur la population algérienne et plus particulièrement sa jeunesse. On ne peut qu’être révoltés et sidérés de voir la rapidité avec laquelle les islamistes réussissent à faire régresser les libertés mais on garde espoir de voir l’Algérie se réveiller grâce à ses extraordinaires femmes ! 20 ans après, le message conserve toute son acuité dans une société toujours patriarcale. On souhaiterait presque que tous les jeunes gens dont les parents ont suivi un parcours de migration depuis le Maghreb vers la France, regardent ce film qui doit être vu par tout le monde !

Lyna Khoudri

On découvre une des révélations féminines du cinéma français et qui a déjà un parcours très remarqué ; retenez son nom : Lyna Khoudri. Cette jeune actrice est vraiment lumineuse et l’énergie et la rage qu’elle dégage dans le regard veut tout dire !

Oui, le film rend vraiment hommage à des femmes combatives, résistantes contre la facilité religieuse mais il est important de dire que ce n’est pas un film politique ; c’est tout simplement un récit qui fait l’éloge d’un pays, l’Algérie, absolument magnifique. Il y a cette langue d’abord, pétrie d’algérois et de français, qui parcourt le film où chaque spectateur découvre la beauté du langage et est invité à prendre le thé avec les personnages, à déguster des beignets, et à rêver un Maghreb dégagé de ses tensions internes. Il y a également un regard désespéré et à la fois plein d’espoir sur la condition des femmes qui ne laissera personne indifférent.

Pour conclure, « Papicha » est un film plein de finesse et de force qui impressionne par son énergie.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 17/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s