Mon Ket

Synopsis :

Dany Versavel (François Damiens) a un souci avec son fils : à 15 ans, Sullivan ne veut plus d’un père qui fait le king derrière les barreaux. Pour Dany, son « ket », c’est sa vie, hors de question de le laisser filer. Il décide donc de s’évader de prison prématurément ! Entre cavales, magouilles et petits bonheurs, il a tant de choses à lui enseigner. Un apprentissage à son image. Au pied de biche, sans pudeur ni retenue. Mais là où l’on pouvait craindre le pire, se cache peut être le meilleur…

François Damiens

Le saviez-vous ? :

  • Pour son premier film en tant que réalisateur, François Damiens s’attaque aux caméras cachées, comme le premier film des réalisatrices Eloïse Lang et Noémie Saglio : Connasse, Princesse des coeurs
  • Le titre « Mon Ket » est une expression typiquement bruxelloise qui parle de la fierté d’être père.
  • François Damiens se faisait maquiller durant 4 heures chaque jour : prothèses dentaires, décolleurs d’oreilles, faux ventre ; afin d’éviter que les intervenants ne le reconnaissent.

Ma critique :

Pour son premier film, François Damiens revient à ses premiers amours : les caméras cachées ! Le spectateur retrouve ce qui a fait le succès de cet acteur : des situations complètement improbables, un langage coloré, mais surtout, des hommes et des femmes piégés aux réponses totalement folles ! Malgré toute l’affection et la sympathique que j’ai envers Damiens, je trouve que le film a un principal défaut : les quelques scènes entre les caméras cachées ne sont pas convaincantes, ni assez drôles, ni vraiment efficaces pour justifier pleinement chaque partie.. Je m’attendais à un résultat vraiment explosif avec un feu d’artifice d’humour cocasse.. Du coup, le film est assez décousu et peine à captiver le spectateur (moi y compris)… Je reconnais que certaines situations sont vraiment excellentes, on se met à la place des gens croisant ce type, c’est franchement insultant et truculent. Bien que certaines scènes sont réussies, on est en permanence balloté entre le rire franc et d’énormes moments de gêne !

François Damiens

Comme d’habitude, François Damiens triomphe dans sa capacité d’improvisation et nuance quelques fois avec tendresse son personnage en apparence bougre et intimidant. Il est toujours très en forme pour provoquer le public et son public, et fidèle à son poste ; de plus, il s’est métamorphosé (près plus de 4 heures de maquillages). La plupart de ses dialogues sont cocasses et le réalisateur y va droit au but !

Au moins, on peut dire que François Damiens n’a absolument pas peur du ridicule et pousse l’absurdité à son paroxysme notamment la scène dans la bureau de tabac qui est très drôle ! Je note que certains passages sont d’une longueur et au bout de 45 minutes, même si on rit, on en a un peu marre.. Nous avons malgré tout un fond dramatique intéressant, celui de la relation très instable père/fils mais cela n’est malheureusement pas assez développé, tout est survolé pour finalement ne pas avoir vraiment de réponses car la fin est assez décevante et certains passages traînent un peu en longueur et cassent le rythme du film.

Pour conclure, « Mon Ket » est une comédie drôle qui se démarque par le jeu de François Damiens mais le résultat se révèle vraiment inégal…

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 13/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s