American Nightmare

Synopsis :

Dans une Amérique rongée par une criminalité débridée et des prisons surpeuplées, le gouvernement a donné son accord pour qu’une fois par an, pendant 12 heures, toutes activités criminelles, meurtres inclus, soient légalisées. La police ne peut intervenir. Les hôpitaux suspendent leurs services. Une nuit durant, les citoyens sont à même de définir leurs propres règles et de faire leur propre loi, sans avoir à craindre de sanctions. Au cours d’une telle nuit hantée par la violence et le crime, une famille va devoir faire un choix – bourreau ou victime ? – face à un inconnu venu frapper à sa porte.

Lena Headey & Ethan Hawke

Le saviez-vous ? :

  • Avant de s’appeler « American Nightmare », le film s’appelait « Virginia ».
  • C’était un des succès surprises du box-office durant l’été 2013.

Ma critique :

Dans l’ensemble, c’est plutôt réussi avec un générique d’ouverture des plus réussis dans ce genre. Toute cette histoire, qui aurait pu n’être que bête trame de fond, est très bien contextualisée et nous est exposée avec beaucoup de sérieux. Quand à la première partie, elle traite avec beaucoup d’habileté de la paranoïa que peuvent ressentir les héros vivant dans ce monde étrange. Le suspens se fait ressentir et on prie pour que tout le monde survive mais cette histoire est sous-exploitée alors qu’il y avait de quoi faire bien mieux. On pouvait espérer quelques scènes flippantes mais ce n’est pas le cas. Le problème avec ce genre de films est que les personnages sont, pour la plupart,  mal approfondis. Le film nous impose également plusieurs réflexions : « Que ferions-nous si cette purge serait réelle ? Comment les gens peuvent être amenés à de tels actes de cruauté sans avoir aucun scrupule ? ».

 Les acteurs sont assez convaincants, Ethan Hawke et Lena Headey (que les fans de Game of Throne reconnaitront très vite) sont crédibles en nouveaux riches américains ayant accepté les principes de la Purge.

Ce scénario d’anticipation ouvre énormément de portes et multiplie les possibilités et les bonnes idées, du moins en théorie car The Purge préfère s’enfermer dans la facilité. Le film manque cruellement d’originalité, James DeMonaco choisit de situer l’action dans une grande maison alors que le thème du film prône l’ouverture et le questionnement. Le film ne tient pas toutes ses promesses malgré quelques bonnes idées et prend la forme un peu fainéante d’un home invasion sans grande originalité. On reste sur cette désagréable impression que ça aurait pu être beaucoup mieux… Je trouve que le réalisateur offre une réalisation à la fois nerveuse et très lisible.

Pour conclure, « American Nightmare » s’appuie sur une idée originale mais le scénario ne va pas jusqu’au bout de ses ambitions..

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 12/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s