La Plateforme

Synopsis :

Dans une prison-tour, une dalle transportant de la nourriture descend d’étage en étage, un système qui favorise les premiers servis et affame les derniers.

Alexandra Masangkay

Le saviez-vous ? :

  • Le film s’est rapidement hissé dans le top des programmes les plus regardés de Netflix ou service de streaming.

Ma critique :

Avant de parler de ce film, je tiens à prévenir ceci : si vous n’aimez pas ce type de fin qui laisse travailler votre imagination, passez votre chemin sinon vous allez adorer ! C’est le genre de film qui divisera clairement entre les adeptes qui verront des choses que d’autres ne distingueront pas. A la vision du film, il est impossible de ne pas penser aux films : « Cube » et à « Snowpiercer-le transperceneige » de Bong Joon-Ho quand on remarque quelques similitudes. Si le propos n’est pas novateur, je trouve que le réalisateur expose à peine plus de 90 minutes toutes ses inquiétudes par rapport à une société qui devrait reposer sur le vivre-ensemble. Dans un monde où la loi du plus fort règne partout, il fait un parallèle assez intéressant entre les plus riches de notre société et ceux du haut de cette tour. Ici, le spectateur peut noter que « la nourriture » est comparée à l’argent ; où seul les restes des plus aisés parviennent aux plus démunis donc il s’agit d’une métaphore de la vie où du jour au lendemain, un « riche » peut tout perdre.. et inversement !

Ivan Massagué

Les personnages sont assez intéressants et apportent chacun quelque chose de notable au récit et au personnage. Ils sont bien interprétés par un casting espagnol inconnu en France : Ivan Massagué incarne le rôle principal avec beaucoup de brio et qui a un air de John Turturro.

Pour ma part, c’est plus qu’un film de science-fiction et d’horreur, c’est quand même une métaphore symbolisant le partage des richesses et toutes ces notions telles que l’empathie et la solidarité ou encore du cannibalisme sociale. Oui, le parle beaucoup de l’égoïsme, d’individualisme et d’inégalité et on note une parabole avec « Don Quichotte » tandis que le réalisateur bouscule sans cesse le spectateur et repousse sans cesse ses limites ; à la limite de l’écœurement avec quelques scènes très violentes voire gores qui seront insoutenables pour les plus sensibles dans une ambiance malsaine donc ce film n’est pas à mettre en toutes les mains.. Beaucoup de pistes sont laissés en suspense ; ce qui donne un goût profond d’inachevé et de frustration notamment la fin inaboutie pour moi et une mise en scène « assez moche ».. Il est clairement évident qu’un débat philosophique sera au centre de nos conversations à la fin du film.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 15/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s