Les Garçons et Guillaume, à table !

Synopsis :

Le premier souvenir que j’ai de ma mère (Guillaume Gallienne) c’est quand j’avais quatre ou cinq ans. Elle nous appelle, mes deux frères et moi (Guillaume Gallienne), pour le dîner en disant : « Les garçons et Guillaume, à table ! » et la dernière fois que je lui ai parlé au téléphone, elle raccroche en me disant : « Je t’embrasse ma chérie » ; eh bien disons qu’entre ces deux phrases, il y a quelques malentendus.

Guillaume Gallienne

Le saviez-vous ? :

  • Il s’agit de l’adaptation cinématographique de la pièce de théâtre éponyme écrite par Guillaume Gallienne qui raconte sa vie et la manière dont ce dernier est devenu acteur, en imitant sa mère.
  • Ce premier film a été présenté à la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes 2013.
  • Le film a remporté 5 Césars en 2014 dont le César du meilleur film, premier film, meilleur acteur pour Guillaume Gallienne, meilleure adaptation et meilleur montage.

Ma critique :

Dans ce premier film, Guillaume Gallienne ose tout sur le ton de la comédie et c’est d’une incroyable drôlerie dramatique. L’adaptation elle même est assez bluffante, enchâssant dans la représentation de la pièce et le récit cinématographique de l’adolescence de Guillaume. Une construction culottée, qui joue sur les deux univers, refusant les catégories, théâtre ou cinéma et c’est sa plus grande audace ! On voit que c’est un film très personnel, mais pour autant on ne se sent pas spécialement exclu du film. Son personnage, tout comme celui de sa mère, sont très attachants. Le rythme est également à souligner puisqu’il est brillamment instauré : pas une once d’ennui ; on est de tous les instants au cœur de l’histoire, pourtant très diverse mais toujours passionnante. Notons aussi que l’humour est d’une précision irréprochable qui fait mouche à chaque fois.

Guillaume Gallienne

Guillaume Gallienne est absolument époustouflant de drôlerie, de candeur et d’émotion : sa double interprétation de Guillaume et de sa mère est une totale réussite et on oublie complètement l’acteur tant il s’est investi corps et âme dans ses interprétations qui lui tenaient à coeur.

Le film ne tombe pas non plus dans le sentimentalisme exacerbé. Tout est extrêmement bien dosé. Le thème du film, les préjugés sur l’homosexualité et sur l’apparente virilité et le lien qui existe entre ces deux notions pourrait faire craindre un film moralisateur et lourd, or c’est loin d’être le cas. Bien qu’il puisse en donner l’impression, ce film ne traite pas de l’homosexualité, mais de la signification du genre que nous sommes ainsi que de la portée de l’éducation que nous avons reçue de nos parents. Enfin, on remarque une superbe bande-son très éclectique ; on y passe du Julio Iglesias à de la musique classique, ce qui donne un mélange des genres très bons.

Pour conclure, « Les Garçons et Guillaume, à table ! » est un premier film d’une grande réussite où la créativité et l’intelligence sont au rendez-vous.

Et vous, l’avez-vous vu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Ma note : 18/20

Bande-annonce :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s